Coupe du monde 2030 : le Maroc veut accueillir la finale !

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a donné sa première interview, au lendemain de la décision unanime de la FIFA d’attribuer l’organisation de la Coupe du monde 2030 au trio Maroc-Espagne-Portugal.

Pour la première fois de son histoire, le Maroc va accueillir une édition de la Coupe du monde. Et pas n’importe laquelle : l'édition du centenaire, en 2030. Après l’Afrique du Sud en 2010, le royaume chérifien deviendra donc la deuxième nation africaine à abriter la plus grande compétition de football planétaire.

Compte tenu du passage d’équipes participantes à 48, contre 32, à compter de 2026, le demi-finaliste de la CdM 2022 sera l’hôte d’une partie des matchs de l’édition centenaire, au même titre que les deux autres co-organisateurs l’Espagne et le Portugal. De passage sur les ondes de la Radio Mars à Casablanca, le président de la fédération marocaine, Fouzi Lekjaa, a levé un coin du voile sur les quelques sites dédiés. « Dans le cahier des charges, le minimum, c’est 14 sites et le maximum 18. Il y a des villes que nous avons déjà choisies, d’autres pas encore. Celles qui sont connues sont Agadir, Marrakech, le futur Grand Stade de Casablanca, Rabat, Tanger et Fès. Nous prendrons prochainement des décisions au sujet d’autres sites », a déclaré le patron du football marocain.

Une finale dans « un stade d’exception » au Maroc ?

Le continent sud-américain est également invité à la fête, puisque l’Uruguay, où se déroulera la cérémonie d’ouverture, l’Argentine et le Paraguay, verront se disputer chacun un match sur leurs sols. « Les célébrations du centenaire se tiendront en Amérique latine, une semaine à dix jours avant le début officiel de la Coupe du Monde avec une cérémonie d’ouverture officielle dont nous déterminerons le lieu », a renseigné Fouzi Lekjaa. Ce dernier a ensuite exprimé l’intention marocaine d’accueillir la finale. « Nous espérons vivre une finale mémorable dans un stade d’exception, à Casablanca », a-t-il affirmé, en référence au nouvel écrin moderne en passe de sortir de terre à Benslimane. Reste à convaincre la FIFA et les collègues espagnols et portugais…

Coupe du monde 2030 : le Maroc veut accueillir la finale !
Prudence Ahanogbe