André Ayew prend du galon. Ce vendredi, la Fédération ghanéenne (GFA) a confirmé que le milieu offensif de Fenerbahçe a été nommé nouveau capitaine de la sélection, « de manière permanente » , à l’approche de la CAN 2019 (21 juin-19 juillet). L’ancien Marseillais succède à Asamoah Gyan, moins régulièrement aligné en sélection ces derniers mois même s’il a été présélectionné pour la CAN.

Mais il fallait bien ménager l’ego du recordman de buts et de capes en sélection qui s’était montré vexé par cette décision au point de prendre sa retraite internationale avant de revenir sur sa décision suite à l’intervention du président de la république.

C’est pourquoi, la GFA a annoncé la promotion de Gyan au grade de «capitaine général». Un statut flou créé sur mesure pour le buteur. Reste à savoir comment cette organisation bicéphale se traduira dans les faits…