Mali-Côte d’Ivoire : l’extrême détresse d’Eric Chelle

Renversé et éliminé à la 122e minute de la prolongation par la Côte d'Ivoire (1-2, a.p.), le Mali a vécu un véritable cauchemar ce samedi en quarts de finale de la CAN 2023.

Plus que tout autre, le sélectionneur des Aigles, Eric Chelle, y a cru alors que son équipe avait livré une belle prestation et logiquement pris les devants à la 71e minute, en supériorité numérique, par Nene Dorgeles. Alors, forcément, le technicien a eu énormément de mal à digérer la tournure des événements, avec une égalisation ivoirienne à la 90e minute, puis donc le but fatal d'Oumar Diakité au bout du bout.

« Difficile à encaisser »

En larmes au coup de sifflet final, le natif d'Abidjan a ensuite été filmé accroupi au bord du terrain, visiblement au bord du malaise et en train de se faire verser de l'eau sur le crâne par un membre de son staff. Quelques minutes plus tard, le Malien avait retrouvé ses esprits en conférence de presse, affichant sa frustration.

« C’est difficile à encaisser. Par moment, nous avons fait un grand match et tout s’est écroulé à la dernière minute. (…) Enormément déçu pour les joueurs parce que cette génération a énormément de qualité », a regretté le technicien, qui aura besoin de temps pour évacuer cette déception.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !