Maroc : l’Uruguay et un adversaire européen en mars ?

L’identité du second adversaire des Lions de l’Atlas pour la fenêtre internationale de mars aurait fuité.

Éliminé prématurément de la CAN 2023, le Maroc planche déjà sur ses prochaines échéances, avec en ligne de mire la qualification à la Coupe du monde 2026 et la CAN 2025 à domicile. Ayant confirmé à son poste le sélectionneur Walid Regragui, la Fédération marocaine de football (FRMF) s’attèle ainsi à meubler la prochaine trêve internationale de mars.

L’Uruguay a déjà filtré en tant que potentiel adversaire. Choix du sélectionneur de la Celeste, Marcelo Bielsa, les Lions de l’Atlas font en effet partie de la shortlist de la Fédération uruguayenne de football (UAF). “On ne sait pas encore qui seront les adversaires de l'Uruguay en mars et où les matchs se dérouleront. La destination sera soit la Chine, soit contre les Pays-Bas et le Maroc”, a ainsi éclairé le président de l’instance sud-américaine, Ignacio Alonso.

La Turquie, deuxième adversaire du Maroc ?

En attendant que cela se confirme, un second possible sparring partner a été cité. Il s’agit de la Turquie, qualifiée pour l’Euro 2024. Selon plusieurs sources, citées par nos confrères de Sport News Africa, les demi-finalistes du dernier Mondial 2022 pourraient se rendre chez le Croissant-Etoilé le 26 mars. Mais là aussi, rien n’est encore scellé.

SNA rapporte en outre que le premier match de la bande à Achraf Hakimi pourrait possiblement se disputer les 21 ou 22 mars. Il s’agira en l’occurrence de sa première sortie depuis l’échec de la CAN 2023. Nul doute qu’elle sera scrutée de près.

Maroc : l’Uruguay et un adversaire européen en mars ?
Prudence Ahanogbe