CAN 2025 : été ou hiver, le Maroc vend la mèche

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a levé un coin du voile sur la date de la CAN 2025 qui se tiendra à domicile.

Éliminé en huitièmes de finale de la CAN 2023 qui se poursuit en Côte d’Ivoire avec les demi-finales mercredi, le Maroc se projette déjà sur les prochaines échéances, à savoir la suite des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 et “sa” CAN 2025. Ainsi, au terme d’une « série d’évaluation » avec le sélectionneur Walid Regragui « pour dresser le bilan et tirer les leçons » de la participation à cette 34e édition, mais surtout de la défaite contre l’Afrique du Sud, ce dernier a été maintenu à son poste. « À cette occasion, la FRMF a renouvelé sa confiance au sélectionneur National, Walid Regragui tout en assurant qu’elle continuera à mobiliser tous les moyens â même d’assurer à l’Equipe Nationale le plein succès », a en effet annoncé la FRMF ce lundi via communiqué sur son site officiel.

La CAN 2025 se jouera en été

L’instance a promis de mettre les bouchées doubles pour la suite. Elle en a profité pour lâcher un gros indice sur la date de la CAN. « Au cours de cette réunion, le président de la FRMF, M.Fouzi Lekjaa a insisté sur la nécessité de poursuivre le travail et s’investir à fond afin d’attribuer à la Sélection Nationale et au football la place méritée et faire vibrer de joie le cœur des supporters marocains lors des prochaines compétitions dont la suite des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 et la 35ème édition de la CAN qui sera disputée au Royaume durant l’été 2025 conformément à la Haute Sollicitude Royale », peut-on lire.

Le tournoi aura donc lieu en plein été, et rompra avec les exceptions de 2021 et de celle en cours, tenues en hiver. Ce qui signifie qu’il se jouera malgré le Mondial des clubs, dont la première édition est programmée à peu près au même moment, du 15 juin au 13 juillet 2025. Toutefois, rien n’est encore figé, et un revirement n'est pas à exclure en fonction des “échanges” avec la FIFA.

CAN 2025 : été ou hiver, le Maroc vend la mèche
Prudence Ahanogbe