MC Alger : Belaïli réussit son retour en Algérie !

Il y a les retours loupés, qui ravivent d'autant plus la nostalgie des exploits d'antan. Et puis il y a ceux qui sont salvateurs, et qui peuvent même s'apparenter à une forme de cure de jouvence. Il est encore trop tôt pour juger Youcef Belaïli, de retour cet été dans le championnat algérien, mais ses débuts avec le MC Alger placent pour le moment le Fennec dans la seconde catégorie.

Pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs ce samedi, le joueur de 31 ans s'est en effet déjà montré décisif avec le MCA. D'une belle frappe du pied droit, il a inscrit le troisième but de son équipe (71e) qui a infligé une véritable raclée à la l'ES Ben Aknoun (4-0). Des débuts en trombe – aussi bien pour Belaïli que pour le club de la capitale algérienne – qui lancent la saison 2023-2024 sous les meilleures auspices. Sans doute une bouffée d'oxygène pour le natif d'Oran, qui restait sur une expérience pour le moins contrastée avec l'AC Ajaccio (Ligue 1, France).

Si avec le club corse, l'international algérien a tout de même inscrit 6 pions et délivré 3 passes décisives en 17 rencontres, l'aventure s'est – comme c'est souvent le cas avec lui – mal terminée. Une procédure disciplinaire avait en effet abouti à son licenciement au printemps dernier suite à son absence injustifiée aux entraînements. Début septembre, le Fennec, qui venait à peine de débarquer en Algérie, avait aussi fait parler de lui en se retrouvant impliqué dans une bagarre avec ses voisins… Espérons que ses déboires hors-terrain soient désormais derrière lui et qu'il continue de nous régaler par ses performances sur le rectangle vert.

Une carte à jouer avec les Fennecs ?

Pas présent dans la dernière liste du sélectionneur Djamel Belmadi en raison de son manque de temps de jeu et sans doute aussi de la forte concurrence, Youcef Belaïli peut-il encore apporter au groupe des Fennecs ? La question mérite d'être posée, car même si l'âge avance (31 ans), l'expérience est là (49 capes, 9 buts) et le talent ne s'est pas envolé d'un coup d'un seul. Lorsqu'il est dans de bonnes dispositions et qu'il parvient à enchaîner, Youcef Belaïli est un joueur merveilleux. Rapide, technique, buteur, sent bien les coups, instinctif… Ses qualités parlent pour lui. A quatre mois de la CAN en Côte d'Ivoire, Belaïli peut encore espérer faire son retour et défendre la liquette des Verts lors du plus grand tournoi continental sur le sol africain. Il faudra pour cela continuer ce qu'il a bien entamé avec le MCA. Dès vendredi prochain à Constantine ?

MC Alger : Belaïli réussit son retour en Algérie !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.