OM : annoncé tout proche, qui est vraiment Romain Saïss ?

International marocain de 33 ans, Romain Saïss se trouve en négociations avancées avec l'Olympique de Marseille. Si aucune offre concrète n'a pour le moment été transmise à son club de Besiktas, qui réclamerait 4 millions d'euros, le défenseur central aux 74 sélections (2 buts) avec les Lions de l'Atlas pourrait bien venir renforcer les rangs de l'écurie phocéenne. Portrait d'un joueur au parcours atypique, dont rien ne laissait présager qu'il monterait si haut.

Romain Saïss, c’est d’abord l’histoire d’une éclosion tardive. À 20 ans, le gaucher d'1 mètre 90 évolue dans les rangs de Valence, en National 3. En parallèle, il suit des études commerciales. Ce n'est qu'à l'aube de son 22ème anniversaire qu'il signe son premier contrat professionnel, du côté de Clermont, en Ligue 2. Une première saison discrète (17 matchs, 1 but), une seconde plus aboutie (31 apparitions). La suite ? Deux ans au Havre en compagnie d'un certain Riyad Mahrez, où il fait déjà parler ses qualités athlétiques et sa combativité. Insuffisant toutefois pour retrouver les Lions de l'Atlas, qu'il n'aura connu jusqu'alors que de façon épisodique, à l'occasion d'un match amical contre le Togo en novembre 2012 (11 minutes de jeu). Après quatre ans à ronger son frein loin de la sélection, il retrouve le parfum des rendez-vous internationaux sous Hervé Renard en mars 2016, alors qu'il réalise dans le même temps une saison pleine en Ligue 1 sous la tunique du SCO d'Angers (35 matchs, 2 buts).

6 ans en Angleterre

Mais pour le natif de Bourg-de-Péage dans la Drôme, l'autoroute de sa carrière internationale prendra véritablement son essor à l'été 2016, qui coïncidence avec sa traversée de la Manche. Il devient à ce moment-là un cadre en puissance des Lions de l'Atlas et dispute notamment la CAN 2017 au Gabon puis la Coupe du monde 2018 en Russie. Solide joueur de Championship (66 matchs et 4 buts en 2 saisons), il remporte le championnat en 2018 et continue son ascension à l'étage supérieur, la Premier League, durant quatre années (110 matchs, 9 buts). Toujours sous les couleurs Or et Noir des Wolves. Adulé des fans du club de la Cité des West Midlands, il met toutefois le cap à l'été 2021 sur la Turquie. Direction le Besiktas, l'un des clubs les plus emblématiques du pays. Il vient d'y effectuer une nouvelle saison pleine (25 matchs, 1 but).

Un héros de la dernière Coupe du monde

Né d'un père marocain et d'une mère française, ce joueur défensif qui score régulièrement (34 pions en carrière) a particulièrement impressionné lors du dernier Mondial. Les Lions de l'Atlas, dont il est le capitaine depuis 2019, ont fini 4èmes du tournoi. Une performance inédite pour une équipe africaine ! Et Saïss n'est évidemment pas étranger à ce beau parcours : clean-sheet lors du premier match face à la Croatie (0-0) et buteur lors du second face à la Belgique (2-0), il joue l'essentiel de la compétition en étant blessé. Strappé à la cuisse gauche, le guerrier laissera sa place au bout de 20 minutes de jeu lors de l'iconique demi-finale contre la France (2-0). Lors de leur retour au pays, les héros du Mondial ne font qu'une bouchée du Brésil (3-0). Saïss, une nouvelle fois auteur d'une prestation XXL sous le maillot Rouge à l'étoile Verte, reçoit les éloges de son sélectionneur Walid Regragui, qui déclare en conférence d'après-match : « Tout le monde envoyait Saïss en dehors du XI lorsqu'il a signé à Beşiktaş JK. Aujourd'hui, tu vois que c'est un Lion ! » 

Un Lion dans les rangs de l'OM, le prochain Olympico risque d'être chaud…

OM : annoncé tout proche, qui est vraiment Romain Saïss ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.