Algérie : un drone espion intercepté à l’entraînement !

Les Fennecs sous surveillance ! Arrivée mercredi en Côte d’Ivoire, la sélection algérienne a été confrontée à une drôle de mésaventure dès sa première séance d'entraînement sur le sol du pays-hôte de la CAN 2023.

C'est un évènement peu commun qui s'est déroulé ce mercredi 10 janvier à Bouaké, au cours d'une séance d'entraînement à huis clos, comme le relate le média Compétition. En effet, un drone a fait irruption, survolant le terrain d’entraînement. L'oeuvre d'un simple fan ? Une volonté de soutirer des informations quant à la tactique des Verts pour la CAN ? Quoi qu'il en soit, le sélectionneur Djamel Belmadi a, de façon logique, décidé d'interrompre la séance. La police est intervenue et a arrêté le pilote de l'appareil, un homme d'origine ivoirienne. La carte mémoire de l’appareil a été saisie. A l'heure où nous rédigeons ces lignes, la Fédération Algérienne de football ne s'est pas exprimée à la suite de cet incident. D'après le média DZFoot, l'homme en question aurait en réalité tout simplement été embauché par un média algérien !

J-4 avant leur entrée en lice !

L’Algérie de Riyad Mahrez affrontera l’Angola pour son premier match (15 janvier) dans le prestigieux tournoi, avant de défier le Burkina Faso (20/01) puis la Mauritanie le 23 janvier. Pour rappel, les Fennecs se sont imposés 3 buts à 0 face à l'équipe A' du Togo vendredi 5 janvier, avant de faire un nouveau carton ce mardi 9 janvier contre le Burundi (0-4). Bien que face à deux équipes de moindre calibre, ces deux victoires sont bonnes pour la confiance, même si Belmadi en attendait plus face à la formation burundaise. “On devait avoir un score beaucoup plus large. Ils ont eu aussi une ou deux situations notamment sur  coups de pied arrêtés. Ce sur quoi il va falloir faire très attention. En tout cas, il y a des réglages à faire”, avait notamment déclaré le technicien dans une vidéo diffusée par la Fédération algérienne de football (FAF).

Algérie : un drone espion intercepté à l’entraînement !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.