Algérie : clap de fin pour Mahrez ?

Riyad Mahrez a peut-être disputé ses dernières minutes sous le maillot de l’équipe d’Algérie lors de cette CAN 2023.

Mardi soir, l’Algérie était attendue au tournant face à la Mauritanie pour la dernière journée du groupe D de la CAN 2023. Troisièmes au coup d’envoi, les Fennecs n’avaient besoin que d’un match nul pour se qualifier aux dépens des Mourabitounes qui avaient eux obligation de victoire après deux défaites en autant de matchs. Mais voilà, les champions d’Afrique 2019 ont été incapables de remplir leur mission. Ces derniers ont perdu 1-0 devant les Mauritaniens, qui ont décroché leur première victoire en même temps que leur première qualification pour la phase à élimination directe de la CAN. Résultat des courses, les Algériens terminent bons derniers avec à la clé une élimination dès la phase de groupes, comme en 2022 lors de la précédente édition.

Au-delà du résultat, c’est le contenu et les attitudes qui fâchent. En effet, après l’ouverture du score mauritanienne, l’équipe n’a jamais semblé en mesure d’égaliser. Les remplaçants n’ont pas apporté le supplément nécessaire pour faire basculer la rencontre. Le sélectionneur Djamel Belmadi a lui aussi montré ses limites. Désigné premier responsable, il devrait d’ailleurs être le premier à tomber. D’après les informations de RMC Sport, le technicien de 47 ans aurait annoncé sa démission à ses joueurs au sortir de la faillite collective.

Mahrez et l’Algérie, finito ?

Le coach emblématique devrait entrainer dans son sillage plusieurs joueurs symbolisant cette fin de cycle. À commencer par le capitaine Riyad Mahrez. Transféré l’été dernier en Arabie saoudite, l’ailier a perdu de sa superbe. Sa CAN 2023 quelconque en est la parfaite illustration (0 but, 0 passe décisive). L’ancien Havrais a traversé la compétition tel un fantôme. Ses performances plus que moyennes lui ont d’ailleurs valu un remplacement avant le dernier quart d’heure face au Burkina Faso, alors que son équipe était menée 1-2 (2-2 score final), et un démarrage sur le banc contre la Mauritanie. Sorti du banc à la mi-temps, le joueur âgé de 32 ans n’a pas pu empêcher un nouveau cataclysme chez les Verts.

C’est donc logiquement qu’il devrait prendre sa retraite internationale après 93 capes et 31 buts, d’après El Marma. Sept autres éléments devraient lui emboiter le pas, plus précisément le gardien Rais M'Bolhi (37 ans), le défenseur Aissa Mandi (32 ans), les milieux Sofiane Feghouli (34 ans) et Nabil Bentaleb (29 ans), et les attaquants Baghdad Bounedjah (32 ans), Youcef Belaili (31 ans) et Islam Slimani (35 ans). Une vraie fin de cycle si ces informations se confirment….

Algérie : clap de fin pour Mahrez ?
Prudence Ahanogbe