Algérie : quelle équipe du Niger face aux Fennecs ?

Jeudi, l’Algérie et le Niger s’affrontent au Stade Nelson Mandela à l’occasion de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2023, avant de se retrouver le 27 mars à Tunis.

La mission s’annonce forcément compliquée pour le Mena, balayé 6-1 puis 4-0 par les Fennecs dans les éliminatoires de la Coupe du monde en 2021 puis 5-0 en janvier lors d’un match entre les deux sélections A’ en demi-finales du CHAN 2022. Dans sa liste, le sélectionneur Jean- Michel Cavalli a d’ailleurs fait appel à plusieurs «rescapés» de cette déroute, qui avait eu lieu à Oran : le gardien Mahamadou Tanja, les défenseurs Abdoulaye Boureima Katkoré et Abdoul Garba, ou encore l’attaquant Boubacar Hainikoye.

Mais le technicien doit surtout composer avec des absents de taille, à l’instar du taulier de l’entrejeu Youssouf Oumarou (US Monastir), blessé et forfait, ou encore d’un autre milieu de terrain, Amadou Sabo (Club Africain), titulaire ce mercredi avec la sélection U23, qui affronte le Soudan dans les éliminatoires de la CAN U23.

Les ambitions de Cavalli

Malgré ces absences, les Nigériens pourront compter sur plusieurs de leurs cadres habituels, comme le buteur Victorien Adebayor. «Ça sera deux matchs difficiles mais nous allons faire le maximum pour réaliser un bon résultat. En tous cas, pour moi, c’est jouable. La mission face à l’Algérie s’annonce difficile mais ce ne sera pas impossible», a glissé Cavalli. Parvenu à tenir tête à la Tanzanie (1-1) puis à l’Ouganda (1-1), le Mena est toujours invaincu dans ces éliminatoires et occupe pour l’heure la deuxième place derrière les Fennecs.

Algérie : quelle équipe du Niger face aux Fennecs ?
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.