L’avenir de Milovan Rajevac au poste de sélectionneur de l’Algérie ne tient plus qu’à un fil. Fragilisé après le match nul concédé dimanche à domicile face au Cameroun (1-1) dans les éliminatoires du Mondial 2018, sa deuxième rencontre seulement à la tête des Verts, le technicien serbe souhaiterait partir en raison notamment de relations tendues avec son groupe. D’après l’APS, c’est justement à la demande des joueurs, qui tiennent le coach pour responsable de ce résultat, que doit se tenir ce mardi après-midi une réunion décisive entre l’ancien sélectionneur du Ghana et le président de la Fédération algérienne (FAF), Mohamed Raouraoua.