Rafik Saïfi, l’attaquant algérien du FC Istres, avait créé la polémique en giflant une journaliste algérienne à l’issue du match Algérie – Etats-Unis (0-1). Pour l’ancien troyen, c’est la journaliste qui l’a agressé en premier. « Certaines personnes ne veulent pas que je sorte par la grande porte. Malheureusement, c’est tombé sur une journaliste algérienne. Elle voulait se faire un nom sur Rafik Saïfi. C’est comme ça. Elle a inventé une histoire et je voulais seulement discuter avec elle. Quand je me suis approché d’elle, elle m’a directement mis un coup de dictaphone dans la bouche. Et après elle dit que je l’ai insulté. Elle a même inventé des témoins qui n’existent pas », a déclaré Saïfi ce vendredi sur RMC.