La CAF a présenté la liste des nommés pour les différentes distinctions qui seront attribuées lors des CAF Aiteo Awards programmés le 4 janvier 2018 à Accra au Ghana.


En marge de l’annonce des finalistes pour le titre de Joueur Africain de l’année et de joueur de l’année basé en Afrique, la CAF a dévoilé la liste des nommés pour les autres distinctions qui seront remises lors de la soirée de gala des CAF Aiteo Awards qui aura lieu le 4 janvier 2018 à Accra au Ghana.

Cinq candidats sont en lice dans la catégorie « d’entraîneur de l’année ». Sacré champion d’Afrique avec le Cameroun en février dernier, Hugo Broos figure évidemment dans cette sélection avec son dauphin malheureux, Hector Cuper (Egypte). Après avoir ramené le Nigeria sur le devant de la scène et validé le billet pour le Mondial 2018, Gernot Rohr est là aussi à l’inverse d’Hervé Renard, grand absent alors qu’il a ramené le Maroc en Coupe du monde 20 ans après sa dernière participation. Côté club, Houcine Ammouta, vainqueur de la Ligue des champions avec le WAC, et Pamphile Mihayo, sacré en Coupe de la CAF avec le TP Mazembe, concourent également.

Autre catégorie qui sera suivie avec attention, celle de « jeune joueur de l’année » où on retrouve notamment le Zambien Patson Daka, qui a régalé à la CAN U20 et au Mondial U20 et qui joue un rôle de plus en plus important avec les A. L’international U20 sénégalais Krépin Diatta, récemment élu meilleur jeune du championnat norvégien avec Sarpsborg, et l’international U20 malien, Salam Giddou, en vue pendant le Mondial de la catégorie, sont là aussi.

Le casting pour le titre de « club de l’année » est sans surprise avec le champion d’Afrique, le Wydad Casablanca, et son dauphin Al Ahly. Vainqueur de la Coupe de la CAF pour la seconde année consécutive, le TP Mazembe figure aussi dans cette liste avec son dauphin, SuperSport United. Concernant « l’équipe nationale de l’année », le Cameroun A, le Mali U17 et la Zambie U20 ont tous été retenus par la CAF après avoir décroché le titre de champion d’Afrique dans leur catégorie respective. Dans cette liste figurent aussi l’Egypte A, finaliste de la CAN et qualifiée pour le Mondial, et le Nigeria, lui aussi qualifié pour le Mondial.

La Camerounaise Gabrielle Aboudi Onguene et la Nigériane Asisat Oshoala sont quant à elles en lice dans la catégorie « joueuse de l’année » tandis que l’Egytptien Ghead Grisha, le Sénégalais Malang Diedhiou, l’Algérien Mehdi Abid Charef et le Gambien Papa Bakary Gassama se disputeront notamment le titre « d’arbitre de l’année ».

Tous les nommés

 Entraîneur de l’année

Gernot Rohr (Nigeria)

Hector Cuper (Egypte)

Hugo Broos (Cameroun)

L’Hussein Amoutta (Wydad Athletic Club)

Mihayo Kazembe (TP Mazembe)

 Jeune joueur de l’année

Eric Ayiah (Ghana & Charity Stars)

Krepin Diatta (Senegal &Sarpsborg)

Luther Singh (Afrique du Sud & Braga)

Patson Daka (Zambie & Liefering)

Salam Giddou (Mali & Guidars)

 Club de l’année

Al Ahly

Mbabane Swallows

SuperSport United

TP Mazembe

Wydad Athletic Club

 Equipe nationale de l’année

Cameroun

Egypte

Mali U-17

Nigeria

Zambie U-20

 Joueuse de l’année

Asisat Oshoala (Nigeria & Dalian Quanjian)

Chrestina Kgatlana (South Africa & UWC Ladies)

Gabrielle Aboudi Onguene (Cameroon & Rossyanka)

Rutendo Makore (Zimbabwe & Black Rhinos)

Tabitha Chawinga (Malawi & Kvarnsvedens)

 Equipe nationale féminine de l’année

Ghana U-20

Kenya

Nigeria U-20

Afrique du Sud

Zimbabwe

 Arbitre de l’année

Bamlak Tessema (Ethiopia)

Ghead Grisha (Egypt)

Janny Sikazwe (Zambia)

Malang Diedhiou (Senegal)

Mehdi Abid Charef (Algeria)

Papa Bakary Gassama (Gambia)