A l’occasion des CAF Awards, la CAF et la FIFpro (le syndicat mondial des joueurs) ont dévoilé ce mardi le onze africain de l’année. Très offensif, celui-ci comprend toutes les stars attendues comme Mané, Salah, Mahrez, Ziyech et Aubameyang.

Quelques surprises sont cependant à signaler avec la présence de Serge Aurier plutôt que de Youcef Atal au poste de latéral droit ainsi que celle en défense centrale de Joël Matip, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool mais en retrait de la sélection camerounaise depuis 2014.

En fin de compte, le Sénégal est donc le pays le plus représenté avec trois joueurs, contre deux Marocains, deux Camerounais et un seul champion d’Afrique algérien. Voilà qui risque de faire parler… Pour rappel, 707 joueurs issus de 35 pays africains ont voté et composé ce onze.

FIFPro Africa’s Best 11 : André Onana (Cameroun, Ajax) – Serge Aurier (Côte d’Ivoire, Tottenham), Kalidou Koulibaly (Sénégal, Naples), Joël Matip (Cameroun, Liverpool), Achraf Hakimi (Maroc, Dortmund) – Riyad Mahrez (Algérie, Manchester City), Idrissa Gueye (Sénégal, PSG), Hakim Ziyech (Maroc, Ajax), Mohamed Salah (Egypte, Liverpool) – Sadio Mané (Sénégal, Liverpool), Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, Arsenal).