Elu Joueur Africain de l’année à 4 reprises (un record partagé avec Yaya Touré), Samuel Eto’o estime qu’il aurait pu remporter cette distinction beaucoup plus de fois s’il l’avait voulu.

«J’aurais pu gagner 8 ou 9 Ballons d’Or (africains). Certains d’eux (ses concurrents, ndlr) gagnaient des Ballons d’Or et m’appelaient pour me féliciter parce qu’ils estimaient que c’est moi qui le méritait. Mais j’avais déjà commencé mon combat contre la CAF de l’époque, donc certains Ballons d’Or, je n’ai pas pu les gagner, et ils le savent», a lancé le Camerounais à l’occasion d’un direct sur Instagram avec le compte Generation Amazing. En cause : l’impossibilité d’Eto’o de se rendre à certaines cérémonies de remise, ce qui aurait poussé la CAF à désigner d’autres vainqueurs.

«Je n’ai pas pu les gagner parce que je devais me rendre à une cérémonie. Je vous prends un exemple, je jouais un match important avec l’Inter contre la Lazio Rome. Ils ont appelé jusqu’à Massimo Moratti (président de l’Inter à l’époque, ndlr), qui leur a dit ‘comme Samuel gagne, moi je réorganise la fête’. Mais ils n’ont pas voulu, ils l’ont donné à quelqu’un d’autre et m’ont appelé pour me dire ‘patron c’est toi qui gagnait’. Si ça, ça définit le meilleur joueur africain de tous les temps, j’aurais pu gagner 8 ou 9 Ballons d’Or», a assuré Eto’o. De quoi relancer d’anciennes polémiques !