Carlos Queiroz

Le ton monte à la veille du choc des demi-finales de la CAN 2021 entre le Cameroun et l’Egypte, prévu jeudi. Dans une vidéo devenue virale, le président de la Fédération camerounaise, Samuel Eto’o, emploie un vocabulaire très martial pour motiver les Lions Indomptables.

«Préparez-vous parce que ce sera la guerre ! La guerre les gars ! C’est comme ça qu’on devrait aborder ce match ! La guerre ! Vous ne pouvez pas laisser passer cette occasion pour voir cette lumière… Impossible les gars», a exhorté l’ancien buteur du FC Barcelone devant la sélection. Des mots qui n’ont pas été du goût du sélectionneur des Pharaons, Carlos Queiroz. Jugeant ces propos déplacés, le technicien n’a pas hésité à reprendre la star de volée.

Eto'o, Queiroz met carton rouge

«C’est un très mauvais message pour les gens du Cameroun. Je pense qu’il oublie que des Camerounais sont morts au stade il y a quelques jours (8 personnes ont perdu la vie dans une bousculade mortelle au Stade d’Olembe avant le 8e de finale contre les Comores, ndlr). Pour faire cette déclaration de guerre avant un match, je pense qu’il n’a rien appris du temps où il était dans le football professionnel», a taclé le Portugais en conférence de presse.

Le sélectionneur juge donc cette phrase «très, très malheureuse, parce que le football ce n’est pas la guerre, c’est la fête, la joie, le bonheur. Nous sommes ici pour rendre les gens heureux, pas pour les tuer. (…) Alors lancer l’équipe du Cameroun dans une guerre contre nous, c’est un commentaire que je laisse entre les mains de la CAF (Confédération africaine de football), parce que c’est carton rouge», a conclu Queiroz. Un petit coup de pression de bonne guerre avant un tel choc !

Le discours d'Eto'o qui a choqué Queiroz