Cameroun : Eto’o annonce sa retraite internationale

Non convoqué pour les éliminatoires de la CAN 2015, déchu de son brassard de capitaine, Samuel Eto'o a annoncé mercredi via son compte Twitter qu'il met un terme à sa carrière internationale. Cette fois, aucun come-back ne semble envisageable pour l'attaquant de 33 ans.


Jean II Makoun n’avait pas menti ! Après le milieu de terrain du Stade Rennais, un deuxième Lion Indomptable prend sa retraite internationale. Et non des moindres. Dans la soirée de mercredi, Samuel Eto’o a annoncé qu’il raccroche les crampons avec le Cameroun. Le plus simplement du monde sur son compte Twitter.

Non convoqué par Volker Finke pour les deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2015, le nouvel attaquant d’Everton venait en plus d’être déchu de son brassard de capitaine. L’a-t-il eu mauvaise après ces deux terribles désaveux ? A la différence de Jean II Makoun, l’ancien Barcelonais n’a, pour l’heure, pas justifié sa décision.

Avec 117 capes, un statut de meilleur buteur de l’histoire de la sélection camerounaise (56 réalisations), deux CAN (2000 et 2002) et une médaille d’Or Olympique (2000) au palmarès, il restera évidemment comme une légende des Lions Indomptables. Il avait rejoint la Tanière dès ses 15 ans, en 1997, devenant même le plus jeune joueur de la Coupe du monde 1998 à 17 ans et 3 mois.

En perte de vitesse depuis deux ans

Néanmoins, force est de constater que l’apport du “capitaine” a été très limité depuis fin 2012 et son retour de suspension consécutif à l’affaire des primes. Pas grand-chose à signaler à part un doublé salvateur contre le Togo (2-1) lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, en mars 2013. A l’automne dernier, il avait déjà souhaité raccrocher les crampons avant de se raviser, en raison notamment de l’intervention du président camerounais Paul Biya.

La dernière apparition d’Eto’o sous le maillot des Lions aura donc eu lieu lors de leur entrée dans le Mondial 2014, face au Mexique (0-1), un vendredi 13 juin, sous la pluie. Comme un symbole. Au Brésil, où il était diminué par une blessure, Eto’o n’a pas vraiment tiré la sélection vers le haut, contribuant plutôt à accentuer les divisions. Pour le natif de Nkon, 33 ans, il était sans doute temps de faire place à la nouvelle génération.

Cameroun : Eto’o annonce sa retraite internationale
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !