C’est toujours la guerre ouverte entre le sélectionneur du Cameroun, Hugo Broos, et son ancien gardien numéro un Carlos Kameni ! Tout a commencé en juin lorsque le portier de Malaga n’a pas répondu à l’appel de la sélection pour palier la défection d’André Onana. En raison d’un problème de santé de son fils selon l’intéressé. Sauf que le technicien belge soutient une autre version des faits voulant que l’ancien Havrais ait mal digéré de se retrouver zappé dans la liste initiale et qu’il ait refusé sa convocation. Des mensonges selon Kameni, plus sélectionné depuis cet incident.

« Je n’ai jamais refusé de venir jouer pour l’équipe nationale. Le team manager, Alphonse Tchami, m’a fait savoir que j’allais être sélectionné pour les éliminatoires de la Coupe du monde, donc pour ce match contre l’Algérie (le 9 octobre, ndlr). Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Je l’accepte sportivement. Ça veut dire que les gardiens de buts qui ont été convoqués sont censés être les meilleurs par rapport à moi« , a taclé le Lion Indomptable dans les colonnes du quotidien Le Jour.

« Je suis né camerounais. Je resterai camerounais. Ils (les entraîneurs expatriés, ndlr) viendront et passeront et nous resterons avec notre nation. Il ne faut pas qu’ils se foutent de la gueule du monde et qu’ils nous fassent passer pour des gens qui n’aiment pas leur patrie. » En attendant que ce scénario se réalise un jour, difficile d’imaginer Kameni retrouver la Tanière après cette sortie…