Disparu samedi dernier à l’âge de 30 ans, Valéry Mezague a succombé à un arrêt cardiaque. Tels sont les premiers résultats de l’autopsie de l’ancien international camerounais pratiquée à l’institut médico-légal de Marseille. D’après Var Matin, le joueur formé à Montpellier présentait les signes d’une cardiopathie (anomalie cardiaque), qui peut aussi bien être congénitale qu’apparaître au cours de la vie. Son cœur avait un volume important. La veille de sa mort, il avait participé à une fête, apparemment sans lien avec les causes de sa mort. Des examens toxicologiques sont menés actuellement et pourraient permettre d’en savoir un peu plus sur le décès. Valéry Mezague avait pris part à la Coupe des Confédérations 2003 aux côtés de Marc-Vivien Foé, lui aussi décédé d’un arrêt cardiaque, en plein match pendant la compétition…