Cameroun : “pas à sa place”, Eto’o taclé et recadré par le gouvernement !

Au Cameroun, le bras de fer se poursuit entre le ministère des Sports et le président de la Fédération (Fecafoot), Samuel Eto’o. Alors que le premier a acté le maintien du sélectionneur Toni Conceição après la CAN 2021 en vue des barrages du Mondial 2022 contre l’Algérie le mois prochain, le second souhaite limoger le technicien et songerait à le remplacer par son ancien coéquipier Rigobert Song. Ce sujet déchaîne les passions et le secrétaire général du ministère de la Communication, Félix Zogo, n’a pas hésité à recadrer publiquement l’ancienne gloire dimanche lors de l’émission Club d’Elites sur la chaîne Vision 4.

«Je relève deux choses : d’abord, la scoumoune du président de la Fecafoot. Tout ce à quoi il a touché depuis sa sortie des terrains s’est soldé par un échec. Il a été capitaine de l’équipe nationale, on sait ce qu’il en est advenu : 2010 en Afrique du Sud, 2014 au Brésil. Il nous a amené deux playboys ici en la personne de Seedorf (ex-sélectionneur, ndlr) et Kluivert. On sait ce qu’il en est advenu…», a d’abord taclé Zogo, avant de fustiger aussi le choix Rigobert Song.

«Le nom qui est sorti… De vous à moi, quels sont ses acquis ? Cet ancien capitaine nous l’adorons, mais, de là à être l’entraîneur des Lions, ça prouve encore que, si jamais il s’avère que le président de la Fecafoot y pensait, cela prouve qu’il n’est pas à sa place. Il n’a encore rien compris de la gestion des enjeux du football», a poursuivi le représentant du gouvernement, avant de conclure par un appel aux allures de sommation : «Il est encore temps pour le président de se rattraper. Qu’il aille rencontrer le ministre, qui est son patron, et qu’il parle avec lui.»

Cameroun : “pas à sa place”, Eto’o taclé et recadré par le gouvernement !
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !