Les matches retours des préliminaires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2002) ont eu lieu ce week-end. La Côte d’Ivoire semble en grande forme.


Les tours préliminaires pour la coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se sont déroulés ce week-end, ont qualifiés 20 équipes*. Avec l’Algérie, l’Egypte, le Ghana, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie, exemptées, elles composeront les sept groupes de quatre équipes qui s’affronteront pour les deux premières places synonymes de phase finale.

Les Scorpions de Madagascar ont assuré l’essentiel en battant le Botswana 2-0. Vaincu au match aller, en terre australe, le camp malgache a refait son retard en trois minutes, grâce un coup de tête en pleine lucarne de Hary, sur un centre impeccablement servi par Rado.

Les 35 000 spectateurs du stade Mahamasina ont du patienter quelque peu avant de voir leurs favoris enfoncer le clou, par un tir brossé du meneur de jeu de Saint-Pierre, Claude Kely.

Le Niger piétiné par les Eléphants

Le plus beau carton du week-end revient à la Côte d’Ivoire, avec un superbe 6-0 face à la malheureuse équipe nationale, la Mena du Niger, au stade Houphoüet.-Boigny.

Celle-ci ne fera illusion que les huit premières minutes, avant de s’effondrer sous la charge furieuse des  » Eléphants « . Siaka Bambo ouvre le score sur un parfait centre en retrait de Serge Youffou. Une combinaison qu’affectionne particulièrement l’équipe de Côte d’Ivoire, car c’est le même Youffou qui, juste avant la mi-temps, double la mise sur un autre centre en retrait de son coéquipier Kader.

Plus mordante à l’offensive, plus serrée en défense, l’équipe du Niger attaque la seconde période dans de meilleures dispositions, jetant ses ultimes forces pour contrecarrer les éléphantesques projets de la sélection ivoirienne. Elle est même à deux doigts de réduire le score à la 58 e minute.

C’est le moment qu’a choisi l’inspiré entraîneur Parizon pour changer de stratégie. Il remplace Bamba par Zézéto. Youssou qui avait entamé la partie à l’aile gauche se retrouve placé à la pointe de l’attaque. Où il fait des miracles. En un quart d’heure, le héros du match trouve par deux fois (65ème et 80ème minutes) les chemins des buts défendus par l’infortuné Ouwo Moussa.

Dès lors, il n’y a plus de d’équipe nigérienne pour s’opposer au festival offensif qui s’annonce après la sortie de Youssou. Festival incarné par le tandem Zézéto/Yoko qui achève la Mena par deux autres buts dans les dix dernières minutes de la rencontre.

Les qualifiés : Guinée, Angola, Liberia, Burkina Faso, Namibie, Côte d’Ivoire, Gabon, RDC, Soudan, Congo, Burundi, Madagascar, Libye, Zambie, Zimbabwe, Ile Maurice, Ouganda, Lesotho, Kenya. Match reporté : Togo-Sierra Leone.