S’il y a un poste qui suscite beaucoup d’interrogations en Côte d’Ivoire à l’approche de la CAN 2019 (21 juin-19 juillet), c’est bien celui de latéral gauche. Confronté à l’état de forme incertain d’Adama Traoré (Göztepe) et de Ghislain Konan (Reims), récemment revenus d’une longue blessure, le sélectionneur des Eléphants, Ibrahim Kamara, a préféré retenir Abdoulaye Bamba (Angers) et le local Wonlo Coulibaly (ASEC Mimosas) à ce poste dans sa présélection.

Problème : le stage en France a déjà commencé et Coulibaly est toujours bloqué au pays en raison de soucis administratifs. C’est pourquoi la Fédération ivoirienne (FIF) a annoncé mercredi soir que le latéral gauche de Rennes, Souleyman Doumbia, a été appelé en renfort pour prendre part au rassemblement. Le natif de Paris avait été convoqué pour la première fois en novembre dernier mais sans entrer en jeu. Il tient là une occasion unique de marquer des points pour peut-être faire partie des 23 pour la CAN.