Peu inspiré et parfois bousculé par un Burundi très enthousiaste pour le premier match de son histoire à ce niveau, le Nigeria a assuré l’essentiel en s’imposant 1-0 face aux Hirondelles pour son entrée à la CAN 2019 grâce à un but d’Odion Ighalo en fin de partie.

De retour à la CAN après avoir manqué les deux précédentes éditions, le Nigeria a réussi ses retrouvailles en disposant du Burundi (1-0) ce samedi dans le premier match du groupe B à Alexandrie. Pour le premier match de leur histoire à la CAN, les Hirondelles ont fait plus que jeu égal avec les Super Eagles mais elles ont fini par craquer dans le dernier quart d’heure.

Privés de cadres comme Musa, Ighalo et Balogun, tous malades ces derniers jours et sur le banc au coup d’envoi, les hommes de Gernot Rohr se sont montrés peu inspirés dans le jeu. En début de partie, les Nigérians abusaient de longs ballons vers le géant Onuachu (2m01), sans grand succès, même si l’avant-centre du FC Midtjylland au Danemark obligeait Nahimana à la parade sur une tête.

Ighalo, entrée décisive

Le Burundi répliquait aussitôt par une demi-volée d’Amissi qui se heurtait à Akpeyi. Les partenaires de Saido Berahino faisaient mieux que résister et ils se procuraient une nouvelle occasion par Nsabiyumva dont la tête lobée était repoussée à la fois par la barre et la main d’Akpeyi. Dans la zone de vérité, les Burundais se montraient plus tranchants qu’un Nigeria ronronnant, à l’image de cette action initiée par Iwobi mais gâchée par Chukwueze, par ailleurs très remuant.

Les Super Eagles accéléraient ensuite au retour des vestiaires mais il fallait attendre l’entrée en jeu d’Ighalo pour que les choses se décantent dans ce match équilibré. Quelques minutes après un mauvais contrôle dans la surface, le meilleur buteur des éliminatoires de cette CAN se rattrapait en profitant d’une talonnade inspirée d’Aina pour fausser compagnie à la défense et trouver la faille d’une frappe croisée avec l’aide du poteau (1-0, 76e).

Dans la foulée, Musa manquait le 2-0 en butant sur le gardien adverse. Sonnés par ce scénario, les Burundais s’inclinaient mais ils devront retenir le positif pour tenter de faire mieux jeudi contre Madagascar qui affronte la Guinée à 20h GMT dans l’autre match du groupe. De son côté, le Nigeria va devoir hausser son niveau de jeu.

Le but d’Ighalo en vidéo

Les compositions de départ

Nigeria : Akpeyi – Shehu, Ekong, Omeruo, Aina – Ndidi, Mikel, Etebo – Iwobi, Onuachu, Chukwueze.

Burundi : Nahimana – Moussa, Nshimirimana, Nsabiyumva, Duhayindavyi – Bigirimana, Nahimana – Mustafa, Berahino, C. Amissi – Razak.

Les stats