La Confédération africaine de football (CAF) a tranché ! En réponse à la requête des sélectionneurs des 24 qualifiés, majoritairement favorables à l’utilisation de la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) durant la CAN 2019 (21 juin-19 juillet), l’instance va bel et bien recourir à cette technologie, mais seulement à partir des quarts de finale. L’information a été révélée lundi dans l’émission de Canal+, Talents d’Afrique.

La CAF avait procédé de la même façon durant le CHAN 2018 en expérimentant la VAR à partir des quarts de finale (sans l’utiliser réellement, sous la forme de simulations hors ligne). En Egypte, il faudra donc faire sans cette technologie en phase de groupes et lors des 8es de finale, ce qui risque forcément de créer un sentiment d’injustice chez certaines équipes…