Encore un rebondissement concernant la CAN 2019 ! Suite au retrait de l’organisation de la compétition au Cameroun, le 2e vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), Constant Omari, a révélé vendredi que le Congo-Brazzaville a postulé pour accueillir la compétition. Le ministre des Sports et de l’éducation physique congolais, Hugues Ngouélondélé, tient pourtant un discours radicalement différent.

« Nous sommes à six mois de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations et il ne sera pas possible pour nous de l’organiser avec honneur et dignité. C’est plutôt le contraire, le Congo-Brazzaville ne sera pas candidat. Cela ne sera pas possible« , a assuré l’homme politique au micro de RFI. « Un jour peut-être nous serons candidats. Mais pour le moment ce n’est pas au programme de notre gouvernement. (…) Nous n’allons pas nous lancer dans une telle aventure pour que la fête ne soit pas belle et déshonorer notre pays. Le Congo n’est pas prêt« . Visiblement, les autorités congolaises ne sont pas toutes sur la même longueur d’ondes mais le message du gouvernement est très clair…