Révolution en vue cette année sur les bancs des 24 participants à la CAN 2019 ! En effet, pour la première fois depuis très longtemps, les sélectionneurs africains seront présents en nombre. Alors qu’ils n’étaient que 3 sur 16 lors de l’édition 2015 (soit 19%) et 4 en 2017 (25%), ils seront cette année 11 sur 24 (soit 46%) ! Dans le détail, on compte 10 sélectionneurs locaux (issus du pays) et une exception, Emmanuel Amunike, qui est Nigérian mais à la tête de la Tanzanie.

Si la plupart de ces techniciens vont découvrir la CAN, d’autres commencent en revanche à posséder une belle expérience : on pense à Florent Ibenge (RDC) qui va diriger les Léopards pour une troisième CAN consécutive, mais aussi au Sénégalais Aliou Cissé et au Bissau-Guinéen Baciro Candé, qui en sont à deux CAN d’affilée (2e CAN aussi pour le Ghanéen James Kwesi Appiah mais la première remonte à 2013). Pour rappel, le regretté Stephen Keshi est le dernier technicien africain à avoir remporté la compétition, c’était en 2013 avec le Nigeria.

8 sélectionneurs français !

Même si leur proportion a largement diminué, les «Sorciers Blancs» ne sont pas en reste puisqu’on comptera tout de même 13 techniciens non-africains, soit une très courte majorité. Malgré l’absence de Claude Le Roy (Togo), qui va devoir patienter avant de goûter à sa 10e CAN, les Français restent fortement représentés avec 8 techniciens : Sébastien Desabre avec l’Ouganda, Hervé Renard avec le Maroc, Nicolas Dupuis avec Madagascar, Sébastien Migné avec le Kenya, Alain Giresse avec la Tunisie, Corentin Martins avec la Mauritanie, Michel Dussuyer avec le Bénin, sans oublier le Franco-Allemand Gernot Rohr avec le Nigeria.

A noter aussi la présence atypique du Mexicain Javier Aguirre, qui plus est sur le banc du pays-hôte égyptien. Rappelons enfin qu’Hervé Renard, sacré en 2012 avec la Zambie et en 2015 avec la Côte d’Ivoire, est le seul parmi les 24 techniciens en lice à avoir déjà soulevé le trophée.

Les 24 sélectionneurs de la CAN 2019