La Tunisie se retrouve décidément confrontée à un gros problème au poste de gardien durant cette CAN 2019. Préféré à Farouk Ben Mustapha, fautif contre l’Angola (1-1), Mouez Hassen est lui aussi passé au travers vendredi face au Mali (1-1) en encaissant un but sur un corner direct après une grosse faute de main. Pour sa défense, le portier de Nice a mis en avant les rafales de vent qui soufflait, il est vrai, abondamment sur Suez.

«Avec le vent, le ballon a été dévié un peu et je l’ai relâché», a expliqué l’Aigle de Carthage au micro de Mosaïque FM. «Je pense que ces choses-là arrivent à tout le monde, mais j’estime que j’ai fait un bon match malgré ça, (…) maintenant c’est au coach de voir.»

Reste à savoir si le sélectionneur Alain Giresse va encore décider de tourner à ce poste en relançant Moez Ben Cherifia lors du 3e match de poules mardi contre la Mauritanie ou s’il maintiendra sa confiance à Hassen, auteur de deux arrêts importants en fin de rencontre.

La bourde d’Hassen en vidéo