Côte d'Ivoire-Egypte

De l’incertitude, de l’intensité, de nombreuses occasions de chaque côté… Très attendu, le choc des 8es de finale de la CAN 2021 entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte a tenu ses promesses ce mercredi au Stade Japoma. Et ce sont finalement les Pharaons qui ont franchi l’obstacle en se qualifiant aux tirs au but (0-0, 5-4 tab). Ils défieront le Maroc dimanche en quart de finale. Comme en 2019 contre l’Algérie, les Eléphants sont éliminés aux tirs au but…

L’entame était ivoirienne, et pourtant, suite à une perte de balle de Deli, la première opportunité était en faveur des Pharaons avec une frappe de lourde de Marmoush qui fracassait la barre de Badra Ali Sangaré ! Dans la foulée, nouvelle frayeur sur le but ivoirien avec la demi-volée de Salah claquée par le portier des Eléphants. Après la sortie sur blessure de Kessié, touché aux côtes, la physionomie s’inversait avec des Egyptiens dominateurs, bien en place et qui respectaient leur plan à la lettre en faisant tourner le ballon dans l’attente d’une erreur ivoirienne. Mais, à part un tir de Mohamed au ras du poteau repoussé par Sangaré, les hommes de Carlos Queiroz ne se procuraient plus de réelles opportunités.

El-Shenawy écœure les Eléphants

Les Ivoiriens se réveillaient à nouveau avant la pause, avec une bicyclette à bout portant d’Ibrahim Sangaré détournée par El-Shenawy ! Puis une demi-volée d’Haller captée en deux-temps par le dernier rempart des Pharaons. Les Egyptiens dominaient à nouveau un début de seconde moins plaisant mais El Solia gâchait un ballon en or en dévissant sa frappe dans la surface après un caviar de Salah.

Les hommes de Patrice Beaumelle se réveillaient après l’heure de jeu et El-Shenawy réalisait un véritable miracle en claquant la tête d’Haller sur corner ! Une atmosphère de KO régnait et l’Egypte répliquait par Trezeguet, qui croisait trop sa frappe. Zaha puis Haller disposaient ensuite d’une balle de but, mais El-Shenawy sauvait encore les meubles d’un superbe double arrêt qui le contraignait toutefois à sortir sur blessure, remplacé par Gabaski. Prolongation !

Bailly en échec

Après ces coups de chauds, les Pharaons entraient nettement mieux dans ce temps supplémentaire, avec un centre de Trezeguet dégagé en catastrophe devant le but ivoirien par Konan, puis la tête de Sherif qui passait juste au-dessus. Les Eléphants ripostaient avant la pause sur un missile de Sangaré détourné par Gabaski alors qu’il prenait le chemin de la lucarne.

Malgré plusieurs situations chaudes de chaque côté, dont un tir de Trezeguet, pas en réussite, sur Sangaré, personne ne trouvait la faille et tout se jouait aux tirs au but ! La Selefanto flanchait alors sur son 3e tir, lorsque Gabaski détournait la tentative de Bailly sur la barre. Salah, lui, ne tremblait pas et validait ensuite le billet de son pays. Après la non-qualification pour les barrages de la Coupe du monde 2022, c’est donc une nouvelle désillusion pour des Eléphants dont la phase de groupes avait suscité des promesses…

Le résumé vidéo de Côte d'Ivoire-Egypte

Les compos de Côte d'Ivoire-Egypte :

Côte d'Ivoire : Sangaré – Aurier, Bailly, Deli, Konan – Kessié, Seri, Sangaré – Gradel, Haller, Pépé.

Egypte : El-Shenawy – Kamal, Hegazi, Abdelmonem, Fetouh – H. Fathi, Elneny, El-Sulya – Salah, Mostafa Mohamed, Marmoush.