Stade Japoma

Flambant neuf mais critiqué depuis le début de la CAN 2021 en raison de l’état déplorable de sa pelouse, le Stade Japoma vit comme pressenti ses dernières heures dans la compétition. Après le choc entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte (0-0, 4-5 tab) ce mercredi en 8es de finale et le quart de finale programmé samedi entre la Gambie et le pays-hôte camerounais, l’enceinte située dans la banlieue de Douala n’accueillera en effet pas d’autres matchs, contrairement à ce qui était prévu.

A travers un communiqué publié ce mercredi par la Confédération africaine de football (CAF), la commission d’organisation de la CAN a annoncé que les deux derniers matchs prévus dans ce stade sont délocalisés au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Il s’agit du «match de quart de finale n° 48 prévu le 30 janvier 2022 entre le vainqueur du match n°41 et le vainqueur du match n° 44 à 20h00 heure locale» (Sénégal contre Mali ou Guinée Equatoriale) et du «match de demi-finale n° 49 prévu le 2 février 2022 entre le vainqueur du match n° 45 et le vainqueur du match n° 48 à 20h00 heure locale» (Burkina Faso ou Tunisie et Sénégal ou Mali ou Guinée Equatoriale).

Pour des raisons de sécurité suite à la bousculade mortelle survenue lundi en marge de Cameroun-Comores (2-1), rappelons que les matchs prévus au Stade d’Olembe sont également délocalisés au stade Ahmadou Ahidjo jusqu’à nouvel ordre.