Le Bénin peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Alors qu’ils avaient saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) afin de demander une victoire sur tapis vert contre la Sierra Leone dans le cadre du dernier match des éliminatoires de la CAN 2021, les Ecureuils ont été informés jeudi que l’instance basée à Lausanne a débouté leur requête et confirmé la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de reporter le match.

Cette rencontre décisive aura par conséquent lieu lundi, mais pas à Freetown, comme prévu ! Afin de limiter les tensions et aussi peut-être pour jouer sur un terrain en meilleur état, l’instance panafricaine a en effet décidé de délocaliser le match à Conakry, en Guinée, sur terrain neutre, ce qui représente plutôt une bonne nouvelle pour les Béninois. A noter que le TAS, même s’il a débouté le Bénin, a tout de même renvoyé à la CAF le dossier sur d’éventuelles sanctions contre la Fédération sierra-léonaise.

Pour rappel, ce match initialement prévu en mars avait finalement été annulé après que les visiteurs soient tombés dans ce qui s’apparentait à un guet-apens avec 5 joueurs cadres soi-disant testés positifs au Covid-19 à la dernière minute, et donc privés de match, et qui ont pourtant tous été testés négatifs à leur retour en club. Un nul suffira au Bénin pour se qualifier pour la CAN, tandis que la Sierra Leone sera dans l’obligation de s’imposer.

Le communiqué de la Sierra Leone

Peut être une image de texte