CAN 2023 : la Guinée sèche son entraînement !

Les joueurs de l’équipe de Guinée ne se sont pas entraînés ce jeudi à 72 heures de leur huitième de finale de la CAN 2023 contre la Guinée Equatoriale.

Qualifié avant son dernier match de groupe (défaite 0-2 contre le Sénégal mardi), le Syli National a séché l’entrainement ce jeudi. Et ce, alors qu’il affronte dimanche la Guinée équatoriale, première du groupe A après sa victoire 4-0 sur le pays hôte la Côte d’Ivoire en ouverture de la dernière journée de poules lundi.

Primes non payées

La raison ? Le non-paiement des primes de qualification pour les huitièmes de finale d'un montant de 10 000 dollars par joueur, informe le compte X Med Sesay. Selon les précisions apportées par ce dernier, les joueurs sont mécontents du non-respect des engagements du ministère guinéen des Sports. Et leur coup de pression a porté ses fruits puisque le ministre des sports Lansana Béa Diallo a promis que cette prime serait réglée dans la nuit de jeudi à vendredi, indique le site Guinéefoot. Les joueurs auraient accepté de reprendre l'entraînement mais exigeraient toutefois le versement non plus de 10 000 dollars, mais de 30 000 dollars…

Sous la direction de Kaba Diawara, le Syli National espère enfin passer les huitièmes de finale après deux éliminations consécutives. Les coéquipiers de Naby Keita auront fort à faire pour venir à bout du Nzalang Nacional qui reste sur une série d’invincibilité de 13 matches. Ils devront contenir Emilio Nsue, meilleur buteur de la compétition avec 5 réalisations en 3 matches, dont un triplé lors de la deuxième journée face à la Guinée-Bissau (4-2). Le buteur de 34 ans est devenu par la même occasion le premier joueur à réaliser un coup du chapeau à la CAN depuis le Marocain Soufiane Alloudi depuis 2008.

CAN 2023 : la Guinée sèche son entraînement !
Prudence Ahanogbe