Disputée pour la première fois en juin-juillet à l’occasion de l’édition 2019 en Egypte, la CAN sera de retour en janvier-février en 2022 au Cameroun. Pour l’édition suivante, programmée en Côte d’Ivoire en 2023, tous les scénarios restent envisageables. Mais, à l’heure actuelle, la Confédération africaine de football (CAF) mise sur un tournoi disputé en été.

«Jusqu’à présent, la CAN 2023 est prévue pour juin/juillet conformément aux règlements de la compétition», a fait savoir le secrétaire général de l’instance, Abdelmounaim Bah, pour la BBC. «Nous n’avons encore reçu aucune requête des autorités ivoiriennes sur le sujet.»

Juin étant le mois le plus humide de l’année au pays de Didier Drogba, il ne serait toutefois pas étonnant que les autorités ivoiriennes effectuent une demande de ce genre en mettant en avant les conditions météorologiques. Mais la CAF pourrait aussi pousser pour maintenir la compétition en juin-juillet, ce qui laisserait plus de temps après le Mondial 2022, programmée du 21 novembre au 18 décembre, mais aussi par rapport à la CAN 2021, reportée d’un an en raison de la pandémie de coronavirus.