CAN 2023 – Mali : groupe, calendrier, adversaires, liste…

Sous la houlette d'Eric Chelle, la sélection nationale du Mali s'apprête à entamer dans quelques semaines sa Coupe d'Afrique des nations 2023 en Côte d'Ivoire. Dans cet article, on vous partage toutes les infos à connaître au sujet des Aigles.

CAN 2023 : le calendrier de l’équipe du Mali

Les adversaires de l'équipe du Mali au sein du groupe E sont l'Afrique du Sud, la Tunisie et la Namibie. Les Aigles joueront leurs deux premiers matchs de poules à Korhogo, près de la frontière malienne, et le troisième à San Pédro.

  • 16 janvier, 21h : Mali – Afrique du Sud, Stade Amadou Gon Coulibaly
  • 20 janvier, 21h : Tunisie – Mali, Stade Amadou Gon Coulibaly
  • 24 janvier, 18h : Namibie – Mali, Stade de San Pédro

Comment l’équipe du Mali s’est qualifiée à la CAN 2023 ?

Membre du groupe E des éliminatoires de la CAN 2023, le Mali a terminé en tête avec un joli total de 15 points (5 victoires, 1 défaite), ne s'inclinant qu'une seule fois, lors de la 4ème journée contre la Gambie (1-0).

Journée 1 : Mali-Congo (4-0)

Journée 2 : Soudan du Sud-Mali (1-4)

Journée 3 : Mali-Gambie (2-0)

Journée 4 : Gambie-Mali (1-0)

Journée 5 : Congo-Mali (0-2)

Journée 6 : Mali-Soudan du Sud (4-0)

Les dix derniers matchs de l’équipe du Mali

  • Mali-République centrafricaine (1-1) – Eliminatoires Coupe du monde 2026
  • Mali-Tchad (3-1) – Eliminatoires Coupe du monde 2026
  • Arabie saoudite-Mali (1-3) – Amical
  • Mali-Ouganda (1-0) – Amical
  • Mali-Soudan du Sud (4-0) – Eliminatoires CAN 2023
  • Congo-Mali (0-2) – Eliminatoires CAN 2023
  • Gambie-Mali (1-0) – Eliminatoires CAN 2023
  • Mali-Gambie (2-0) – Eliminatoires CAN 2023
  • Algérie-Mali (1-1) – Amical
  • Mali-Zambie (1-0) – Amical

Mali : au moins les quarts ?

La sélection malienne n'a jamais remporté la Coupe d'Afrique des nations. Pourtant, les Aigles, finalistes en 1972, atteignent la plupart du temps au moins la phase à élimination directe. Lors de la dernière édition au Cameroun, ils ont été défaits en huitièmes de finale à la surprise générale contre la Guinée Equatoriale. Deux ans plus tôt, en Egypte, l'aventure avait également pris fin à ce stade de la compétition.

Lors des éditions 2012 et 2013, le pays d'Afrique de l'Ouest avait en revanche décroché la breloque de bronze (3ème place). Qu'en sera-t-il au pays des Eléphants ? Il est toujours difficile de faire un pronostic précis mais les hommes d'Eric Chelle semblent suffisamment armés pour aller loin, voire pour bousculer la hiérarchie. Malgré un nul décevant contre la République centrafricaine (1-1) lors du dernier rassemblement, la forme affichée par la sélection malienne ces derniers mois est clairement encourageante en dépit de plusieurs forfaits de taille comme ceux d'Ibrahima Koné et de Checik Doucouré.

Mali, sélection
© Iconsport

Le sélectionneur de l'équipe du Mali : Eric Chelle

Eric Chelle, né à Abidjan en Côte d'Ivoire mais éphémère international malien (6 capes entre 2004 et 2006) lorsqu'il était encore sur le pré – il a notamment évolué à Valenciennes, Lens et Istres – est à la tête de la sélection malienne depuis mai 2022. La campagne des éliminatoires pour la CAN a été un franc succès (une seule défaite comme nous l'évoquions plus haut) et on peut dire que le technicien de 46 ans fait forte impression jusqu'à présent. Mais à l'instar de tout sélectionneur d'une équipe d'un calibre important comme le Mali, l'ancien défenseur sera jugé lors des grandes compétitions comme la CAN. On lui souhaite d'aller le plus loin possible.

Eric Chelle, Mali
© IconSport

Equipe du Mali, le joueur à suivre : Sikou Niakaté

Sikou Niakaté, 24 ans, a enfin rejoint la sélection cette année (2 capes). Appelé en  lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde 2018 face au Gabon mais sans entrer en jeu, le défenseur central d'1 mètre 86 avait par la suite choisi de représenter l'Equipe de France des moins de 19 ans. Cette décision avait rendu furieux Mohamed Magassouba, le sélectionneur malien de l'époque. Passé par Valenciennes, Guingamp et Metz en Ligue 1 et Ligue 2, le natif de Montreuil en région parisienne évolue aujourd'hui à Braga, en première division portugaise. Finaliste de la coupe nationale la saison dernière, il a disputé 17 matchs (2 buts) cette saison avec les Rouge et Blanc, dont 9 en Ligue des champions. En plus de son physique athlétique, Niakaté possède une bonne qualité de relance et fait partie de ces défenseurs qui aiment se projeter pour apporter du surnombre. Assurément un renfort de poids pour l'arrière-garde des Aigles !

Equipe du Mali : le programme de préparation à la CAN

Le Mali a fait le choix de se préparer chez lui et affrontera la Guinée Bissau le 6 janvier en match de préparation.

La liste élargie de l'équipe du Mali pour la CAN 2023

Voici ci-dessous la liste élargie des joueurs présélectionnés par Eric Chelle.

Gardiens : Ibrahim Bosso Mounkoro (TP Mazembe, RD Congo), Djigui Diarra (Young Africans, Tanzanie), Aboubacar Doumbia (Afrique football élite), Bourama Koné (Yeelen olympique), Youssouf Koïta (Djoliba), N’golo Traoré (Stade malien ), Lassine Diarra (Lyon, France), Ismaël Diarra Diawara (Malmö, Suède), Mamadou Samassa (Stade lavallois, France).

Défenseurs : Hamari Traoré (Real Sociedad, Espagne), Sikou Niakaté (Braga, Portugal), Boubacar Kiki Kouyaté (Montpellier, France), Mamadou Fofana (Amiens, France), Falaye Sacko (Montpellier, France), Daouda Guindo (RB Salzbourg, Autriche), Amadou Danté (Strum Graz, Autriche), Moussa Diarra (Toulouse, France), Almamy Touré (FC Kaiserlautern, Allemagne), Ibrahima Cissé (Schalke 04, Allemagne), Mamadou Sékou Traoré (Muaither sport club, Qatar), Modibo Sissoko (Stade malien), Massadio Haïdara (Lens, France), Cheick Oumar Konaté (Clermont FC, France).

Milieux : Amadou Haïdara (RB Leipzig, Allemagne), Diadié Samassékou (Hoffenheim, Allemagne), Lassana Coulibaly (Salernitana, Italie), Yves Bissouma (Tottenham, Angleterre), Mohamed Camara (Monaco, France), Adama Traoré (Hull City, Angleterre ), Boubacar Traoré (Wolverhampton, Angleterre), Kamory Doumbia (Brest, France), Aliou Dieng (Al Alhy, Égypte), Ibrahima Sissoko (Strasbourg, France), Mamady Diambou (RB Salzbourg, Autriche), Mamadou Maïga (FC Pari Nizhny Movgorgo, Russie), Hamidou Macalou (Jean Marc-Guillou).

Attaquants : Ibrahim Diarra (Africa foot), Sory Ibrahim Diarra (FK Haligesung, Norvège), Moussa Doumbia (club Al Adalah, Arabie Saoudite), El Bilal Touré (Atalanta Bergame, Italie), Nene Dorgelès (RB Salzbourg, Autriche), Fousseni Diabaté (Lausanne Sport, Suisse), Sékou Koïta (RB Salzbourg, Autriche), Ibrahim Sissoko (Saint-Etienne, France), Youssoufou Niakaté (Bani Yas FC, Emirat arabes unis), Moussa Djénépo (Standard Liège, Belgique), Kalifa Coulibaly (US Quevilly, France), Mamadou Doumbia (AS Black stars), Alassane Pléa (Borussia Mönchengladbach, Allemagne), Siriné Ckene Doucouré (Lorient, France), Lassine Sinayoko (Auxerre, France).

CAN 2023 – Mali : groupe, calendrier, adversaires, liste…
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.