CHAN 2022 : le Sénégal sacré en Algérie !

Le rêve de l’Algérie brisé sur la dernière marche ! Ce samedi, au bout de la nuit, le Sénégal a en effet remporté la finale du CHAN 2022 aux tirs au but face au pays-hôte au Stade Nelson Mandela de Baraki (0-0, 5-4 tab).

La bande au sélectionneur Pape Thiaw succède ainsi au Maroc, vainqueur des deux dernières éditions et qui a déclaré forfait pour ce tournoi chez son voisin. Autant, les 120 minutes de jeu se sont révélées particulièrement ennuyeuses, autant la séance de tirs au but aura été passionnante et riche en rebondissements.

Très vite, on assistait au scénario attendu avec des Algériens à la manœuvre face à des Sénégalais qui les attendaient plus bas pour tenter de les punir via leur jeu direct. Malgré la domination locale, le premier coup de chaud survenait d’ailleurs dans la surface des Fennecs lorsqu’Abdellaoui réussissait un dégagement en catastrophe en frôlant de peu le but contre son camp. Au fil des minutes, les Fennecs tombaient dans une possession stérile. Dans cette finale très disputée, les fautes s’accumulaient mais les deux équipes ne parvenaient pas à exploiter les nombreux coups de pied arrêtés à leur disposition, si ce n’est une tête dangereuse de Mahious qui fuyait toutefois le cadre sur corner au retour des vestiaires. Mais on retombait ensuite très vite dans un match insipide durant lequel les deux équipes se neutralisaient. Coupables de déjouer, les Algériens auraient pu se faire punir sur leurs pertes de balle mais Moussa Ndiaye jouait mal le coup.

120 minutes insipides, séance de folie

En revanche, la pression algérienne s’accentuait clairement dans les dernières minutes, à l’image d’un sauvetage en catastrophe en pleine surface devant Mokhtar Belkhiter puis de ce tacle très limite de Lamine Camara, déjà averti, sur Abderrahmane Meziane. Mais le Sénégal tenait bon et il fallait en passer par la prolongation. Durant celle-ci, on assistait enfin à la 99e minute à la première véritable occasion de ce match mais Zineddine Belaid expédiait sa tête, trop axiale, dans les gants de Pape Sy.

La seconde période de ce temps supplémentaire démarrait sur les chapeaux de roues avec une puissante reprise de volée d’Houssem Mrezigue suite à un corner claquée in extremis par Pape Sy. Malgré sa domination, le bande à Madjid Bougherra ne se procurait pas d’autres opportunités et tout se jouait donc aux tirs au but. Alors qu’on pensait les Sénégalais cuits après le raté du 3e tireur, Cheikhou Ndiaye, qui a expédié sa tentative sur la barre, Mahious, meilleur buteur de ce CHAN et dernier tireur algérien perdait ses moyens et ratait la balle de match en décochant une frappe très molle sur Sy. Les compteurs étaient remis à zéro et, dans la foulée, Kendouci trouvait la barre, entérinant le titre des Lions.

Les compos d'Algérie-Sénégal

CHAN 2022 : le Sénégal sacré en Algérie !
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !