Côte d’Ivoire : Endeuillé, Kalou veut jouer

Déjà privée de Serge Aurier et Cheick Doukouré, forfaits et remplacés par le jeune Euloge Yao (Inter Milan), la Côte d’Ivoire pourra en revanche compter sur Salomon Kalou pour la réception décisive de la Sierra Leone samedi (18h GMT) à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Bien que meurtri par le décès de son père puis de sa tante cet été, l’attaquant du Hertha Berlin a expliqué qu’il n’est pas venu au pays uniquement pour des raisons personnelles mais bien pour aider les Eléphants à composter leur billet pour la phase finale de la compétition.

Jouer pour moi est aussi une sorte de thérapie pour réussir à reprendre du plaisir. C’est vrai que mon père n’est plus là malheureusement, mais c’est un fou du football. C’est même lui qui nous a donné l’amour de ce sport et ce samedi, si jamais je suis le terrain, je jouerai aussi pour lui“, a affirmé l’ancien Lillois au site Sport-Ivoire. “Cela faisait un moment que je n’avais pas vu mes coéquipiers. Ça fait vraiment du bien de les retrouver, et le fait de venir défendre mon pays, c’est quelque chose qui me tient à cœur“. Si le sélectionneur Michel Dussuyer juge le buteur suffisamment apte, celui-ci sera donc de la partie.

Côte d’Ivoire : Endeuillé, Kalou veut jouer
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.