Côte d’Ivoire-RDC : le précédent de 2015

Lorsque l'on évoque les confrontations footballistiques africaines, le duel entre la Côte d'Ivoire et la République Démocratique du Congo (RDC), qui s'affrontent ce mercredi en demi-finale de la CAN, occupe une place de choix dans les annales.

La rivalité entre les Éléphants ivoiriens et les Léopards congolais a connu des moments particulièrement intenses, notamment lors de l'année 2015 qui a été marquée par un affrontement épique lors de la demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations en Guinée Équatoriale. Dans un stade chauffé à blanc, les deux équipes se sont livrées à une bataille acharnée le 4 février de cette année-là, il y a donc presque tout pile neuf ans. La Côte d'Ivoire, portée par une génération dorée, a su imposer son rythme et a finalement battu la RDC 3-1, mettant fin aux rêves des Léopards de décrocher leur place en finale. Cette victoire ivoirienne fut un pas décisif vers leur sacre de champions d'Afrique, un titre que la Côte d'Ivoire convoitait depuis sa première couronne en 1992. Elle a aussi été un moment de rédemption pour les Éléphants, qui avaient été éliminés précipitamment lors des éditions précédentes.

Avantage aux Eléphants, la RDC ne démérite pas

Historiquement, la Côte d'Ivoire et la RDC se sont affrontées à plusieurs reprises lors de la CAN, cinq au total. Leur première rencontre remonte à 1965, où les Eléphants avait écrasé la RDC 3-0 en phase de groupes. Depuis, les confrontations se sont multipliées, avec des victoires de part et d'autre qui ont contribué à forger une rivalité sportive respectueuse mais intense. Sur ces cinq rencontres capitales, la Côte d'Ivoire a su s'imposer à deux reprises, tandis que la RDC a décroché la victoire une seule fois (3-1 en phase de groupes en 2002). Deux de ces affrontements se sont soldés par un match nul, dont le dernier en date en phase de groupes de l'édition (2-2).

En élargissant le regard au bilan global, au-delà des frontières de la CAN, les deux équipes se sont mesurées 19 fois toutes compétitions confondues. Les Éléphants ivoiriens, avec leur palmarès plus fourni, comptent 9 victoires à leur actif, signe d'une certaine suprématie dans cette rivalité. Néanmoins, les Léopards congolais n'ont pas démérité, arrachant la victoire à 6 reprises, et démontrant ainsi leur capacité à tenir tête à leurs adversaires ivoiriens. Les deux équipes ont également partagé les honneurs à 6 occasions, se quittant sur des scores de parité qui reflètent bien l'intensité et l'incertitude qui caractérisent leurs rencontres. A noter que les Eléphants ont remporté le dernier match, amical, entre les deux équipes en octobre 2019 à Amiens (3-1).

A l'aube de cette nouvelle confrontation pour une place en finale du prestigieux tournoi continental, on peut donc s'attendre à un match intense et disputé. Pour le plus grand plaisir des spectateurs qui auront la chance d'être présents au stade Alassane-Ouattara (60 000 places) au nord d'Abidjan, la capitale ivoirienne.

Côte d’Ivoire-RDC : le précédent de 2015
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.