Sénégal-Pays Bas

Même s’il a largement fait jeu égal avec les Pays-Bas, le Sénégal a craqué dans les dernières minutes ce lundi (0-2) pour son entrée en lice à la Coupe du monde 2022. Malgré ce résultat défavorable, les motifs d'optimisme sont nombreux.

Que c’est dur pour le Sénégal… Malgré une énorme débauche d’énergie et une copie très aboutie, les Lions se sont inclinés sur la fin face aux Pays-Bas (0-2), le grand favori du groupe A, ce lundi au Stade Al-Thumama pour leur premier match à la Coupe du monde 2022. Cette rencontre aura été la plus équilibrée et disputée depuis le début du tournoi, et de loin. Elle rassure sur le niveau des Sénégalais même sans leur leader Sadio Mané, forfait pour toute la compétition.

Malgré une première alerte sur un centre de Gakpo qui rasait le but d'Edouard Mendy, les vainqueurs de la dernière CAN affichaient leurs intentions d’entrée en montrant un visage conquérant et en dominant les Néerlandais en termes de possession. Sans complexes, les hommes d’Aliou Cissé se procuraient des situations, même si le dernier geste faisait défaut à Ismaïla Sarr, qui expédiait sa frappe au-dessus avant de se faire contrer par van Dijk.

Mais les Oranje possèdent un sacré talent individuel et De Jong le rappelait en réalisant un superbe numéro dans la surface avant de tergiverser au moment de conclure. La fin du premier acte était davantage en faveur des Néerlandais mais les Sénégalais ne tremblaient pas plus que cela.

Diallo et Kouyaté blessés

Les deux équipes continuaient à se rendre coup pour coup durant le second acte et le trio Kouyaté-Gana Gueye-Nampalys Mendy fournissait un énorme abattage dans l’entrejeu avec de multiples interceptions et un pressing de tous les instants. Malgré deux coups durs consécutifs avec les sorties sur blessure coup sur coup d’Abdou Diallo puis de Kouyaté, évacué sur civière et dont le Mondial est sans doute terminé, les Lions ne faiblissaient pas. Gana Gueye disposait même d’une énorme opportunité, mais Noppert repoussait sa tentative et Diatta aurait de toute façon était signalé hors-jeu.

Cette partie donnait l’impression de pouvoir basculer d’un côté comme de l’autre et la balance penchait finalement du mauvais côté avec un centre de De Jong qui trouvait la tête de Gakpo dans le dos de la défense (0-1, 84e)… A l’image de ce tir de Pape Gueye qui obligeait Noppert à se coucher, les Sénégalais ne baissaient pas les bras, mais ils se faisaient finalement prendre en contre par Klaassen au bout des 8 minutes de temps additionnel (0-2, 90e+9). Le résultat est cruel mais, sur le contenu, les Lions ne devraient pas rencontrer le moindre souci s’ils reproduisent le même match vendredi face au pays-hôte qatari, battu 2-0 par l’Equateur lors du match d’ouverture.

Les buts de Sénégal-Pays-Bas en vidéo

Les compos de Sénégal-Pays-Bas

Sénégal : E. Mendy – Sabaly, Koulibaly, Cissé, Diallo – I. Gueye, N. Mendy, Kouyate – Diatta, Dia, I. Sarr.

Pays-Bas : Noppert – De Ligt, Van Dijk, Aké – Dumfries, Berghuis, F. De Jong, Blind – Gakpo – Bergwijn, Janssen.