Malgré la victoire face au Togo dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015, James Kwesi appiah a été remercié par la Fédération ghanéenne. Il quitte ses fonctions de sélectionneur après un Mondial raté.


Fin de l’aventure pour James Kwesi Appaih à la tête des lack Stars. Promu sélectionneur du Ghana en avril 2012, le technicien a été remercié par la Fédération ghanéenne au lendemain de la victoire des coéquipiers d’Asamoah Gyan face au Togo lors de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2015. Signe que le Mondial 2014 manqué par ses joueurs à ses ordres n’a pas été digéré par l’instance. Dans un groupe certes relevé en compagnie de l’Allemagne, des Etats-Unis et du Portugal, son équipe n’a fait illusion que face au futur champion du monde, sombrant face aux autres adversaires.

Prestation un peu plus ternie par les soucis disciplinaires durant la compétition qui ont conduit aux évictions de Sulley Muntari et Kevin Prince Boateng avant le match contre le Portugal. Déjà sur un siège éjectable au retour du Brésil, Appiah avait été conforté à son poste faute de temps, les éliminatoires de la CAN 2015 arrivant à grands pas. Devant être encadré désormais par le Serbe Milovan Rajevac, le 3e de la CAN 2013 s’était opposé à cette idée de la Fédération. Désapprobation qui lui a sans doute été fatale après le match nul concédé lors de la première levée des joutes continentales face à l’Ouganda (1-1).

Son sort été déjà scellé avant même le match face aux Togolais. Annoncé dans un premier temps pour rejoindre l’encadrement ghanéen à un poste de conseiller technique, Milovan Rajevac est déjà pressenti pour lui succéder. Ce qui serait alors un retour sur le banc des Black Stars puisqu’il avait occupé le poste de 2008 à 2010, avec le tristement célèbre quart de finale contre l’Uruguay au Mondial 2010. De son côté, Appiah pourra se consoler en se disant qu’il restera dans l’histoire comme le premier entraîneur ghanéen a avoir qualifié l’équipe nationale pour une phase finale de Coupe du monde.