James Kewsi Appiah tape du poing sur la table. Evincé de son poste de sélectionneur du Ghana après l’élimination des Black Stars au premier tour du Mondial 2014, le technicien attend toujours que la Fédération ghanéenne lui verse les indemnités auxquelles il a droit. Somme à laquelle viennent s’ajouter les primes liées aux matchs contre l’Ouganda et le Togo dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2015. Une attente qui n’a que trop duré au goût d’Appiah qui a donné un ultimatum à ses anciens employeurs. Si dans une semaine sa situation n’est toujours pas réglée, il a indiqué qu’il saisirait la FIFA afin de contraindre la Fédération ghanéenne à s’acquitter de sa dette.