Sulley Muntari et Kevin-Prince Boateng ont été exclus du groupe ghanéen par le sélectionneur James Kwesi Appiah. Les deux joueurs ont eu des altercations avec le staff technique.


Ça chauffe du côté de la sélection ghanéenne alors que l’équipe est à quelques heures d’affronter le Portugal pour son dernier match de la phase de groupes du Mondial 2014. Sulley Muntari et Kevin Prince Boateng ont été exclus du groupe par le sélectionneur James Kwesi Appiah. Les deux joueurs seraient impliqués dans une altercation avec le manager de la sélection, Moses Armah Parker, qui aurait été frappé par le milieu de terrain de l’AC Milan.

Le joueur de Schalke serait également impliqué dans cette affaire qui est liée au versement des primes de l’équipe nationale. La sélection avait menacé de boycotter un entraînement si la situation n’était réglée dans les plus brefs délais, ce qui a conduit l’état major ghanéen à affréter un avion spécial pour la livraison des primes aux joueurs, en liquide.

Pour rappel, l’atmosphère s’était déjà tendue en début de semaine, avec le même Kevin Prince Boateng qui avait eu des mots avec le sélectionneur lors d’un entraînement. L’ancien Milanais n’avait pas accepté les réprimandes d’Appiah en public lors d’une séance tactique. C’est donc sans eux que les Black Stars vont se présenter pour leur match décisif dans l’optique d’une qualification pour les 8es de finale.