Guinée : Guirassy réagit à l’affaire des primes

A quelques jours de leur match contre la Guinée Equatoriale, les joueurs de la Guinée ont refusé de s’entraîner jeudi afin de protester contre le non-versement d’une prime négociée en cas de qualification pour les 8es de finale de la CAN 2023.

La controverse des primes n'a pas ébranlé la concentration des joueurs guinéens, malgré leur refus de s'entraîner jeudi en protestation contre le non-versement d'une prime de qualification estimée à environ 9 200 euros. Suite à ce coup de pression, le ministère des Sports a en effet fait le nécessaire pour débloquer les fonds et les joueurs ont repris l'entraînement vendredi, malgré un désaccord sur le montant dû.

Serhou Guirassy, l'attaquant du Syli, a tenu à clarifier la situation ce samedi en conférence de presse. “Il y a eu cette histoire par rapport aux primes, il y a eu des informations erronées. Mais, nous, on reste focus et concentrés. Tout le groupe vit bien, on s'entend très bien. Nous, on sait la vérité et l'objectif reste le match de demain et la qualification contre la Guinée Équatoriale. Je crois que c'est l'essentiel. Concernant ma santé, je me sens mieux. Aujourd'hui, j'ai plus de certitudes et je suis prêt à 100%,” a affirmé le buteur de Stuttgart, qui a fait son retour lors du dernier match contre le Sénégal (0-2).

Kaba Diawara – “On est en mission”

Le sélectionneur Kaba Diawara partage cette vision, en soulignant que l'équipe se concentre sur le terrain et ne se laisse pas distraire par les événements extérieurs. Il a rappelé l'élimination contre la Gambie au même stade de la compétition lors de l'édition précédente et a souligné la volonté de l'équipe de rectifier le tir cette fois-ci. “L’histoire de primes ? On se concentre sur le terrain, pas ce qui se passe en dehors. (…) Nous mesurons l'immensité de la tâche. On respecte notre adversaire qui a fait une bonne phase de poules, mais le maître mot c'est la victoire. On est en mission et la responsabilité qu'on a, les joueurs le savent, le staff aussi,” a souligné le technicien.

Le choc tant attendu entre la Guinée et la Guinée Équatoriale se tiendra ce dimanche 27 janvier au stade Olympique Alassane Ouattara à 17h heure locale et GMT. 

Nathacio De Souza

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.