En déplacement à l’occasion des quarts de finale aller de la Ligue des champions, l’Espérance Tunis et l’USM Alger ont pris une option ce samedi. Les Sang et Or ont tenu tête à Al Ahly en Egypte (2-2), tandis que les Algériens ont frôlé la victoire face au Ferroviario de Beïra (1-1).


L’Espérance Tunis tient le choc ! En déplacement à Alexandrie, les Sang et Or ont partagé les points avec Al Ahly (2-2) ce samedi en quart de finale aller de la Ligue des champions. Tout avait pourtant mal commencé pour les Tunisiens lorsque Talbi accrochait Azaro dans la surface, provoquant un penalty que Saïd transformait en prenant Ben Cherifia à contrepied (1-0, 11e sp). Avec plus de précision de la part d’Ahmed El-Sheikh, qui butait sur le portier à bout portant, et d’Azaro, qui manquait le cadre de la tête, les Egyptiens auraient même pu mener avec un écart plus conséquent.

Mais, sur un corner, après une déviation au premier poteau, Khenissi égalisait rapidement à bout portant (1-1, 21e). En manque de réalisme, à l’image d’un nouveau raté d’Azaro, les Diables Rouges étaient punis au retour des vestiaires. Sur un coup-franc de Chaalali, Ekramy réalisait une grosse faute de main et permettait à l’EST de prendre les devants (1-2, 48e). Peinant à trouver des solutions dans le jeu, les locaux s’en remettaient eux aussi à un coup-franc pour égaliser. En renard des surfaces, Azaro poussait au fond des filets un ballon repoussé par Ben Cherifia (2-2, 67e).

L’USMA y était presque

Derrière, le gardien tunisien, impérial ce soir, se montrait solide pour écarter quelques ballons chauds et permettre aux hommes de Faouzi Benzarti d’aborder en position de force la manche retour à domicile dans une semaine. Sur une nouvelle approximation d’Ekramy, qui s’est repris de justesse devant Ben Youssef, les Tunisiens ont même frôlé la victoire dans le temps additionnel !

En déplacement au Mozambique, l’USM Alger est elle aussi passée à deux doigts de la victoire mais Ferroviario de Beïra a arraché le match nul in extremis (1-1). Les hommes de Paul Put ont d’abord tenu bon avant de faire plier l’adversaire par Darfalou à la 63e. Mais alors qu’ils pensaient empocher une victoire qui les plaçait en position très favorable, ils se sont faits rejoindre à la 89e minute sur un but de Kanda. Malgré ce scénario frustrant, les Algériens restent bien placés avant la manche retour dans une semaine à Alger.