Les 8es de finale aller de la Ligue des champions entre Lyon et Barcelone et Liverpool et le Bayern Munich programmés ce mardi à 20h GMT promettent de sacrées affiches pour les joueurs africains en course.


Gros programme ce mardi pour nos Africains engagés en Ligue des champions avec les 8es de finale aller Lyon-Barcelone et Liverpool-Bayern Munich au menu.

Finalistes malheureux de la précédente édition, les Reds vont passer un véritable test face à un Bayern sur la bonne voie ces dernières semaines. Au moins 3 Africains devraient débuter la rencontre côté anglais avec les incontournables Mohamed Salah et Sadio Mané mais aussi Joël Matip.
Le Camerounais devrait profiter des absences de Virgil Van Dijk, suspendu, de Joe Gomez, blessé, et de Dejan Lovren, très incertain, pour enchaîner une nouvelle titularisation en défense centrale. Malgré son temps de jeu intéressant ces dernières semaines, le Guinéen Naby Keita est quant à lui attendu sur le banc au coup d’envoi.

Mané-Salah, de bonnes stats à confirmer

Pour dicter sa loi à domicile, Liverpool comptera évidemment sur son duo Mané-Salah toujours déterminant puisque le Sénégalais a marqué lors des 4 derniers matchs, tandis que l’Egyptien reste sur 4 buts en 5 matchs. « Être en huitièmes et surtout savoir que les gens pensent que nous pouvons battre le Bayern, c’est génial. L’histoire est belle mais elle n’est pas finie« , a commenté l’entraîneur des Reds, Jürgen Klopp.

Dans l’autre affiche du jour, en l’absence de son capitaine Nabil Fekir, suspendu, l’OL s’en remettra notamment à l’Ivoirien Maxwel Cornet et au Burkinabè Bertrand Traoré, attendus titulaires dans les couloirs, pour tenter de mettre le feu à la défense du Barça où le jeune Sénégalais Moussa Wagué figure dans le groupe (il n’a pas encore joué avec l’équipe A).

Cornet, après City, le Barça ?

Auteur de 3 buts en 2 matchs contre Manchester City cette saison, Cornet sera forcément attendu au tournant. « On fait ce métier pour jouer ce genre de match. Il y a juste à répondre présent« , a lancé l’Eléphant pour le site Goal. « On n’aura pas beaucoup la possession contre des équipes comme le Barça. Le peu d’occasions et le peu d’actions offensives qu’on aura il faudra savoir les négocier. Avoir des joueurs aux profils plutôt explosifs, rapides et qui se projettent vite vers l’avant sera important, je pense. Il y a aussi ma capacité à défendre. C’est une qualité qu’il ne faut pas perdre. »

De son côté, Traoré a donné la marche à suivre pour tenter de limiter l’influence de Lionel Messi. « Avec lui, il faut s’attendre à tout. Il peut faire la différence à tout moment et faire basculer un match sur une accélération. Mais, on ne doit pas se mettre en tête qu’il faut le prendre individuellement, parce que ça ne marche pas. Ma petite expérience me dit que les grands matchs se gagnent collectivement« , a glissé l’Etalon dans les colonnes du Progrès. La tâche s’annonce compliquée, mais on a hâte d’y être !