Comme chaque lundi, la rédaction d’Afrik-Foot a concocté son onze idéal, avec son équipe-type relatant les meilleures performances des joueurs africains évoluant dans les championnats hors du continent au cours du week-end écoulé. Découvrez la sélection de la semaine.


Vincent Enyeama (Lille) : Le PSG a été stoppé dans sa série de victoires et le portier nigérian n’y a pas été étranger. Auteur de parades décisives face aux attaquants parisiens, « Enyeaman » s’est montré intraitable, remportant notamment deux duels devant Augustin et Di Maria pour assurer le point du nul aux Dogues au Parc des Princes. Un petit exploit.

Allan Nyom (Watford) : Le promu est bien calé au milieu de tableau en Premier League et poursuit sa saison sans encombre. La nouvelle victime se nomme Crystal Palace, tombée malgré un but du revenant Emmanuel Adebayor (1-2). La faute à des joueurs de Watford toujours disciplinés défensivement à l’image du latéral camerounais, rarement pris à défaut et précieux dans ses montées.

Lamine Koné (Sunderland) : Transfuge de Lorient dans les derniers jours du mercato, l’international ivoirien n’a pas tardé avant de s’acclimater à l’Angleterre. Manchester United en a fait les frais en cédant face aux Black Cats (2-1). D’abord besogneux en défense face aux Martial et Rooney, le colosse ivoirien est monté aux avant-postes pour placer une tête victorieuse.


Le onze Afrik du week-end | #J23 par afrikfoot

Papy Djilobodji (Werder Brême) : Le Sénégalais revit depuis son départ de Chelsea et retrouve peu à peu ses sensations sous ses nouvelles couleurs. la preuve avec un nouveau match plein et le titre d’homme du match face à Hoffenheim (1-1). Après l’ouverture du score adverse, le défenseur central s’est mué en véritable arme offensive pour les siens, se créant de nombreuses situations de but et finissant par trouver le chemin des filets pour arracher un point avec le Werder.

Frank Acheampong (Anderlecht) : L’international ghanéen connaît une période faste depuis quelques semaines et enchaîne les performances de choix avec les Mauves. De nouveau placé un cran plus haut, il a été tranchant dans son couloir gauche, semant le danger dans la défense de Zulte Waregem (3-0) et trouvant la faille sur l’ouverture du score.

Geoffrey Serey Dié (Stuttgart) : Grosse prestation pour le milieu de terrain lors du choc remporté face au Hertha Berlin (2-0). Auteur d’un énorme abattage à la récupération, l’international ivoirien a été précieux pour stopper les offensives adverses et être la rampe de lancement de son équipe avec ses relances. Une prestation de choix couronnée par une réalisation qui permet au VFB de pointer à la 3e place en Bundesliga, à égalité avec Leverkusen.

Younès Belhanda (Schalke 04) : Peu utilisé depuis son prêt à Schalke, l’international marocain a profité de sa titularisation face à Mayence pour marquer des points. Si son équipe s’est finalement inclinée (2-1), le milieu de terrain s’est illustré par sa vista et sa propension à pouvoir orienter le jeu de son équipe, le tout en trouvant le chemin des filets histoire de rendre une meilleure copie.

Wahbi Khazri (Sunderland) : Affiche de choix face à Manchester United et prestation de choix pour le tunisien, souvent dans les bons coups des Black Cats. Percutant, l’ancien Bordelais a mis à mal la défense mancunienne, trouvant très vite le chemin du but sur un coup franc, avant d’être à l’origine du but de Lamine Koné en bottant le corner. De quoi offrir trois précieux points à l’équipe qui est en passe de sortir de la zone de relégation.

Neeskens Kebano (Genk) : Le Racing a déroulé devant Beveren (6-1) et le Congolais n’y est pas étranger. Maître à jouer de son équipe, le milieu de terrain a souvent été dans les bons coups de son équipe, terminant sa prestation avec un but et une passe décisive avant de céder sa place sous les ovations du public.

Mohamed Salah (AS Roma) : Quatrième succès de rang pour la Louve qui remonte à la 4e place en Serie A et le doit en grande partie à son Egyptien. Atout offensif des Romains, l’attaquant a d’abord été la baguette des deux premières réalisations face à Carpi en étant à la passe décisive, avant de se muer en buteur pour clore le score (3-1).

Islam Slimani (Sporting) : L’international algérien a débuté l’année sur des chapeaux de roues et enchaîne les prestations de choix. Le Nacional Madeire en a fait l’amère expérience avec un cinglant revers sur sa pelouse (4-0) qui porte l’empreinte de l’ancien du CR Belouizdad. Auteur d’un doublé (3e et 86e) le Fennec a très vite éteint les rares velléités adverses.