Le 11 Afrik du week-end (J3)

Pour la troisième fois de la saison 2015/2016, la rédaction d'Afrik-Foot a concocté son onze idéal, avec son équipe-type relatant les meilleures performances des joueurs africains évoluant dans les championnats hors du continent au cours du week-end écoulé. Découvrez la sélection du week-end.


Vincent Enyeama (Lille) : Le LOSC n'a toujours pas gagné, mais les Lillois n'ont pas perdu non plus depuis leur revers initial contre le PSG. Le portier nigérian n'y est pas étranger, avec de nouvelles parades décisives face à Bordeaux qui ont permis aux Dogues de prendre un nouveau point en attendant de trouver le chemin du but adverse.

Mehdi Zeffane (Rennes) : Il était attendu face à son club formateur et il a répondu présent. Poussé vers la sortie par l'OL, l'international algérien a joué un bien mauvais tour à ses anciens coéquipiers. Positionné dans un rôle peu habituel d'ailier, l'arrière droit de métier s'est fendu d'une passe décisive et a signe le but de la victoire pour les Rennais à Gerland. Qui dit mieux ?

Mexer (Rennes) : Toujours aussi discret mais efficace, le Mozambicain a rendu une nouvelle copie propre face aux Lyonnais. Toujours présent dans le jeu aérien, il a éteint Alexandre Lacazette au fil des minutes.

Chancel Mbemba (Newcastle) : Aligné dans un rôle inhabituel d'arrière droit, le Congolais a rendu de fiers services aux Magpies face à Manchester United. Moins offensif que son pendant sur le côté gauche, le Léopard a en revanche tenu le coup défensivement face aux assauts mancuniens et notamment ceux du déroutant Memphis Depay.

Arthur Boka (Malaga) : Le match d'ouverture de la saison en Liga face à Séville a accouché d'un nul sans relief, mais l'Ivoirien aura retenu l'attention. Très en vue dans son couloirs gauche, épaulé par Amrabat un cran plus haut, l'Eléphant a réalisé une prestation de haute volée, apportant sans cesse le danger dans ses montées.

Abdelaziz Barrada (Marseille) : Très attendu pour la première au Vélodrome sous l'ère Michel, son ancien entraîneur à Getafe, le Marocain n'a pas déçu. Dans un rôle plus axial, le milieu de terrain a été un poison pour Troyes avec son positionnement et son volume de jeu. Une prestation très remarquée ponctuée par un but et une passe décisive sur le but d'anthologie de Lassana Diarra.

Cheikh Ndoye (Angers) : Capitaine du promu en Ligue 1, le Sénégalais a une fois de plus livré une prestation de haute volée lors du déplacement chez le Gazélec. Toujours aussi impressionnant dans les duels, à la récupération et désormais dans la zone de vérité, le milieu de terrain a apporté la victoire aux siens en signant un doublé salvateur.

Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) : La Panthère est en forme en ce début de saison et l'a une nouvelle fois démontré en signant déjà son 6e but en match officiel lors du large succès du BVB sur la pelouse d'Ingolstadt.

Riyad Mahrez (Leicester) : La Premier League n'a que son nom en bouche. Déjà quatre matches en trois journées pour l'international algérien, une nouvelle fois intenable et arme offensive numéro un face à Tottenham. Accélérations, dribbles, précision, le milieu de terrain a dé nouveau régalé contre les Spurs et surtout arraché le point du nul sur une frappe enroulée imparable pour Hugo Lloris.

Mame Biram Diouf (Stoke City) : Doucement mais sûrement, l'international sénégalais confirme sa bonne saison passée la saison dernière avec les Potters. Une nouvelle fois buteur à Norwich, il avait mis les siens sur la voie du succès, avant un retour rapide des Canaris.

Asamaoh Gyan (Shanghia SIPG) : Après avoir fait les beaux jours d'Al Ain aux Emirats, le Black Star continue d'enfiler les buts en Chine. Il a choisi le derby face au Shanghai Shenhua de Demba Ba et Momo Sissoko, auteur d'un but contre son camp, pour signer une nouvelle réalisation et offrir la victoire aux siens. Déjà son 4e but en 6 matches.

Avatar photo
Mansour Loum