Après un nouveau week-end de football, retrouvez le top et le flop des joueurs africains qui se sont illustrés en Bundesliga, Liga, Ligue 1, Premier League et Serie A.



 En hausse :

Jordan Ayew (Sochaux) : Comme la semaine dernière, le Ghanéen a encore livré une performance de haut niveau samedi contre Rennes (1-2). Auteur d’un superbe but à la 33e, le joueur prêté par l’Olympique de Marseille a permis à son équipe de rester dans la course pour le maintien, en offrant à Sochaux une finale du maintien face à Évian le week-end prochain. Autre sochalien en hausse, le Zambien Emmanuel Mayuka, qui a scellé la victoire des hommes d’Hervé Renard d’une tête rageuse à la 78e.

Yaya Touré (Manchester City) : Sacré champion avec Manchester City ce week-end, l’Ivoirien a bouclé une saison quasi-parfaite (20 buts et 9 passes décisives en championnat). L’ancien joueur du Barça, distingué à plusieurs reprises cette saison, remporte là son deuxième titre en Angleterre, après celui de 2012.

Emmanuel Adebayor (Tottenham) : Le Togolais a inscrit sur penalty son 11e but de la saison en championnat pour assurer la qualification en Europa League de son club. Mis au placard par Villas-Boas, il a su rebondir après le départ du Portugais, et a grandement contribué à la 6e place des Spurs.

Chinedu Obasi & Joel Matip (Schalke 04) : Les deux joueurs ont marqué samedi face à Nuremberg, permettant aux coéquipiers de Kevin-Prince Boateng d’accrocher la 3e place qualificative pour la Ligue des champions. C’est d’abord le Camerounais qui a ouvert le score d’une tête sur corner dès la 6e minute de jeu. Le Nigérian, non retenu pour le Mondial, a clôturé la marque dans le temps additionnel en inscrivant un but gag : sa frappe a heurté le poteau puis le gardien, avant d’entrer dans le but.

 En baisse

Abdul Majeed Waris (Valenciennes): Même si son club est déjà relégué, le Ghanéen n’a pas été à la hauteur ce week-end. Le joueur prêté par le Spartak Moscou a raté quelques occasions franches face au but monégasque, et n’a pas pu empêcher son équipe de s’incliner à domicile (2-1).

John Boye (Rennes) : À l’image de la défense rennaise, souvent prise à défaut cette saison, le Ghanéen a été fautif sur les deux buts encaissés par son équipe. D’abord trop court sur le premier, il manque son interception de la tête et laisse Jordan Ayew filer au but. Sur le second, il lâche son marquage sur Mayuka, qui inscrit un but sur un corner joué en deux temps.

Shola Ameobi (Newcastle) : Il était temps que la saison se termine à Newcastle. Battus pour la 19e fois cette saison, les hommes d’Alan Pardew ont terminé le match à 9 lors de la victoire de Liverpool (2-1). Parmi les expulsés, on retrouve le Nigérian Shola Ameobi, expulsé après deux cartons jaunes pour protestation en l’espace de quelques secondes.

Issa Cissokho (Nantes) : Lourdement battus par Saint-Etienne (3-1) à domicile, les Nantais ont été malmenés tout au long du match par les attaquants des Verts. Particulièrement en difficulté, Issa Cissokho a eu fort à faire face au virevoltant Max-Alain Gradel. Souvent dépassé, il n’a pu empêcher la vague verte de filer vers le but de Rémy Riou.

Odaïr Fortes (Reims) : A l’image de l’ensemble de l’équipe rémoise, le Cap-verdien est passé totalement à côté de son match à Ajaccio. Très peu dangereux dans son couloir droit, il a été remplacé dès la 56e minute par son entraîneur. Un match à oublier.