Javier Clemente prend la porte. Nommé sur le banc de la Libye en septembre 2013, le technicien espagnol a été remercié samedi soir, indique Marca. Déjà menacé depuis plusieurs mois, le coach de 66 ans paie au prix fort l’entrée catastrophique des Chevaliers de la Méditerranée dans la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018 avec un cinglant 4-0 ramené de RD Congo.

L’ancien sélectionneur du Cameroun aura réalisé de bons débuts en Libye, dans un contexte particulier puisque la sélection joue ses matchs « à la maison » à l’extérieur en raison des conditions de sécurité, en décrochant le CHAN 2014, mais il a eu plus de mal ensuite, échouant notamment à qualifier sa sélection pour les deux dernières CAN.