LOSC: Moussa Sow n’est pas mort

Le réveil de Moussa Sow était attendu. Dans le froid de Moscou, l'attaquant sénégalais, muet depuis quatre semaines, a retrouvé le chemin des filets. Et, malgré une première période poussive, le Lillois est impliqués sur les deux buts nordistes.


Meilleur buteur de la saison dernière avec 25 buts, Moussa Sow peinait à confirmer. On l'avait laissé sur une disette offensive de plus d'un mois. Mais le Sénégalais n'est pas mort et il l'a prouvé face au CSKA Moscou (2-0).

Ce n'est certes pas sa performance la plus aboutie mais le Lillois ne s'est pas découragé, participant activement à la victoire nordiste dans le froid russe, lors de la 5e journée de la Ligue des Champions. Assez au-dessous de ses coéquipiers en première période, et même un peu maladroit (39e), il a fini par pousser Vassili Berezovski à la faute sur le premier but (49e) avant de se retrouver à la conclusion du second (64e) alors qu'il venait de cadrer son premier tir du match quelques minutes plus tôt.

Impliqués sur les deux buts

Bref un match mi-figue mi-raison pour Sow. Mais l'intéressé ne va pas faire la fine bouche. “Je suis ravi d’avoir marqué ce soir et d’être sur l’action du premier but. Depuis le début de la saison, j’essaie toujours de tout donner. Je m’attendais à ce que ce soit plus compliqué que l’an dernier, où je parvenais à inscrire un but tous les deux matchs, tout en restant concentré. J’espère vraiment poursuivre sur cette lancée désormais. J’avance tout simplement. J’ai mis 25 buts la saison dernière et les regards sont un peu plus tournés vers moi, c’est normal. Maintenant, je vais continuer à tout donner pour l’équipe, à faire mon maximum pour me créer des occasions et essayer de marquer. Il y aura des hauts et des bas, mais je ne baisserai pas les bras, expliquait-il à l'issue de la rencontre. Joe Cole a réalisé un très bon match et on commence à prendre nos automatismes. On constate l’expérience qu’il nous apporte dans cette Champions League. Si on passe en huitièmes de finale, ça restera un miracle mais dont le destin nous appartient… Place à Brest désormais.

Mais le Sénégalais n'est pas encore au bout. Entre ombre et lumière, Sow n'a pas encore retrouvé toute la confiance, celle qui l'avait mené en tête du classement des buteurs de Ligue 1. Son penalty raté face à Toulouse (0-0) en est la preuve. Mais, malgré ses performances en demi-teinte, Sow a conservé la confiance de tout le monde dans le Nord. “Moussa était au bon endroit au bon moment“, savourait ainsi son entraîneur Rudi Garcia. “C’est bien pour lui. Ça fait plaisir. C’est un buteur qui vit un début de saison difficile. Il prouve que c’est un grand joueur, car il répond présent dans les grands moments“, lâche son capitaine Rio Mavuba. Et c’est vrai qu’avec trois buts en cinq matches de Ligue des champions, Sow est au rendez-vous européen. Reste à confirmer en championnat et tout le monde sera heureux.

Avatar photo
Nicholas Mc Anally