Joueur le plus connu de la sélection de Madagascar, Jérémy Morel n’a toujours pas disputé la moindre minute à la CAN 2019 en raison d’une blessure. Pas de quoi gâcher la fête alors que les Barea vivent une aventure exceptionnelle qui les a conduits en 8es de finale dès leur première participation, mais le défenseur polyvalent admet tout de même une certaine frustration.

«J’ai eu la malchance de me blesser au plus mauvais moment. Juste avant d’arriver en Egypte, ma cheville a tourné… Je suis frustré de ne pas pouvoir donner un coup de main à l’équipe. Quand les mecs se battent sur la pelouse, on veut les aider, surtout quand les choses vont moins bien», a expliqué le joueur en fin de contrat avec l’Olympique Lyonnais au micro de RFI.

Mais l’ancien Lorientais essaie tout de même d’apporter au groupe d’une autre manière. «J’essaye de donner des conseils quand je suis sur le banc ou dans le vestiaire. Parfois, je donne mon avis sur des petits détails à régler. J’essaye de contribuer en restant le plus modeste possible. Pour le moment, ce sont les autres qui sont sur le terrain et qui font les efforts ! Et j’ai énormément confiance en eux», a conclu Morel qui aura peut-être l’occasion de prendre part au 8e de finale programmé dimanche contre la RD Congo.