drogba-chelseatravaillee.jpg

Aboutrika, Essien, Eto’o Fils, Drogba et Kanu, ce sont les cinq footballeurs choisis par la Confédération africaine de football, mercredi, à Lagos (Nigeria), pour se disputer le titre de meilleur joueur africain 2006. Cette année pourrait être celle de Didier Drogba, longtemps barré dans sa route vers le titre par Samuel Eto’o.


Dans le top 5 de la Confédération africaine de football (Caf), seuls Kanu et Aboutrika ne figurent pas parmi les 50 joueurs sélectionnés pour se disputer le prestigieux Ballon d’Or France Football 2006. Grosse surprise, le Malien Mahamadou Diarra, en lice pour le Ballon d’Or et qui s’est parfaitement intégré à la vie de son nouveau club, le Real de Madrid, n’a pas été plébiscité par la Caf.

Eto’o pour le quadruplé

etoo.jpgL’attaquant camerounais a remporté les trois derniers titres de meilleur joueur africain et il sera difficile de l’empêcher de le rafler une quatrième fois. En 2006, Samuel Eto’o fils a remporté avec le FC Barcelone la Ligue des Champions européenne et le championnat d’Espagne en terminant en tête des buteurs. Il a trouvé le chemin des filets à 26 reprises en championnat, son meilleur score depuis 1997 et ses débuts en Espagne, et à 6 reprises en Ligue des Champions. Le pichichi (meilleur buteur) avait marqué quatre buts en trois matchs depuis le début de la saison 2006-2007, lorsqu’il s’est blessé seul lors d’une rencontre de Ligue des Champions contre le Werder de Brême (Allemagne). Il se remet d’une opération au ménisque du genou droit qui risque de le tenir éloigné des terrains encore trois mois.

Mohamed Aboutrika, le Champion d’Afrique

Point de vue palmarès, il n’y a pas photo. Mohamed Aboutrika a démarré l’année en remportant avec les Pharaons la Coupe d’Afrique des Nations 2006, organisée en Egypte. Il l’a termine avec une victoire en Ligue africaine des Champions, arrachée le 11 novembre dernier avec Al Ahly du Caire face au Club sfaxien (Tunisie). A 28 ans, le milieu aboutrika.jpgde terrain a même offert le trophée à son club en inscrivant un but décisif dans les arrêts de jeu de la finale retour, en Tunisie. Il termine meilleur buteur de la compétition avec huit buts. Outre ces trophées majeurs, l’ambassadeur du Programme alimentaire mondial (Pam) pour la lutte contre la faim a également remporté le championnat national égyptien, la Coupe nationale et la Supercoupe d’Afrique. Cela suffira-t-il pour faire la différence avec les quatre autres prétendants, qui évoluent tous en Europe ?

L’année Drogba ?

Cette année, Chelsea, c’est Drogba. L’international ivoirien se sentait mal aimé du côté de la Tamise et avait même envisagé de partir, à l’intersaison, alors que son club londonien venait de faire signer l’attaquant du Milan AC Andreï Chevchenko. Mais ni l’Ukrainien, ni l’Allemand Michael Ballack ne lui ont fait d’ombre en ce début de saison. drogba-chelseatravaillee.jpgAu contraire, The Drog enfile les buts comme des perles, en championnat – 8 buts en 13 matchs – comme en Ligue des Champions – 5 buts en 5 matchs. Du beau, face à Liverpool, en Premier Ligue ; du beau et décisif, contre le Champion d’Europe en titre catalan, pour donner la victoire aux siens à Stamford Bridge (Londres) et pour arracher le nul dans le temps additionnel au Camp Nou (Barcelone). Sur le continent, les Eléphants de Côte d’Ivoire n’ont chuté qu’en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2006, face à l’organisateur égyptien. Seul hic, Didier Drogba semble avoir raté sa Coupe du Monde, comme d’ailleurs la majorité de ses coéquipiers.

Kanu : l’Aigle renaît de ses cendres

kanu.jpgA croire que l’air britannique rend meilleur cette année. Donné fini pour le foot après son opération au cœur en 1996, Nwankwo Kanu, alors sous contrat avec l’Inter Milan, est revenu une première fois avec Arsenal, en 1999. Mais son temps de jeu aux côtés de Thierry Henry n’a cessé de décroître jusqu’en 2004, passant de 30 à 10 matchs en cinq ans. A 28 ans, l’attaquant international nigérian joue son va tout en rejoignant West Bromwich Albion en 2004. Il aide le club à se maintenir en Premier League (première division anglaise), puis rejoint Portsmouth cette année. Depuis qu’il s’est installé sur la côte sud de l’Angleterre, Kanu s’éclate. Lui qui n’a jamais inscrit plus de 13 buts en une saison en est déjà à 8 réalisations en 12 matchs et talonne Didier Drogba à la tête du classement des buteurs. Cinq de ses buts ont même été inscrits de la tête, ce qui est loin d’être la spécialité du double mètre nigérian (1,97 m).

Essien indéboulonnable à Chelsea

essien.jpgLa deuxième année de Michael Essien à Chelsea promettait d’être difficile. Le club londonien s’est renforcé à l’intersaison en recrutant Michael Ballack (Bayern Munich) et le génie nigérian John Mikel Obi, dans une équipe où les places au milieu de terrain son déjà chères, avec Franck Lampard et Claude Makélélé, pour ne citer qu’eux. Le puissant milieu ghanéen ne s’en est pas laissé conter. Il a réalisé un début de saison tonitruant, se rendant aussi indispensable que dans ses meilleures années lyonnaises. Essien était le capitaine du Ghana, cet été, en Allemagne, pour la première participation des Black Stars à une Coupe du Monde. Il a participé aux victoires des siens face à la République Tchèque et aux Etats-Unis, ainsi qu’à leur défaite devant l’Italie. Seule nation africaine qualifiée pour les huitièmes, il aurait dû affronter le Brésil s’il n’avait été sanctionné à deux reprises d’un carton jaune lors des matchs de poule. Il a assisté à la défaite du Ghana (3-0) depuis le banc mais assure avoir beaucoup appris durant le tournoi.

Droits photo Une : Camfoot.com